Jan-Lennard Struff: "l'absence de Novak Djokovic en Australie serait une honte".



by   |  LECTURES 1169

Jan-Lennard Struff: "l'absence de Novak Djokovic en Australie serait une honte".

L'Allemand Jan-Lennard Struff déclare que l'absence de Novak Djokovic à l'Open d'Australie serait une "honte terrible" La semaine dernière, l'Open d'Australie a confirmé que seuls les joueurs entièrement vaccinés seront autorisés à concourir à Melbourne Park.

Djokovic a refusé de révéler son statut vaccinal et de confirmer sa participation à l'Open d'Australie. Djokovic est neuf fois champion de l'Open d'Australie, un record, et il a remporté les trois dernières éditions du tournoi.

"D'un point de vue sportif, ce serait une honte terrible si Djokovic ne participait pas à l'Australie. C'est son tournoi le plus réussi", a déclaré M. Struff à SPOX.

Djokovic "comprend" les exigences

"Nous avons parlé à Novak et à son équipe et ils comprennent clairement que pour venir jouer à l'Open d'Australie, ils doivent être entièrement vaccinés", a déclaré Craig Tiley, directeur du tournoi de l'Open d'Australie.


"Ils savent que c'est une condition pour tout le monde, pas seulement pour les joueurs, mais aussi pour les fans et tout le personnel et il avait indiqué que c'était une décision privée pour lui et qu'au bon moment il nous le dirait.

Je sais qu'il veut jouer, il l'a clairement indiqué et il connaît les conditions qu'il doit remplir pour pouvoir jouer" Le Premier ministre de l'État de Victoria, Daniel Andrews, est à l'origine de l'interdiction de jouer à l'Open d'Australie pour les joueurs non vaccinés.

"Cela a été très clair, lorsque le premier ministre a annoncé il y a plusieurs semaines que pour participer à l'Open d'Australie, pour venir dans le Victoria, il faudra être entièrement vacciné", a déclaré Tiley.

"Nous l'avons immédiatement communiqué au groupe de joueurs. C'est la seule mesure à prendre pour assurer la sécurité de tous. Tout le groupe de joueurs l'a compris. Nos clients devront être vaccinés, tout le personnel travaillant pour l'Open d'Australie devra être vacciné, quand on est dans un état où plus de 90 % de la population est entièrement vaccinée, c'est la bonne chose à faire"