Novak Djokovic : "Je suis passé à autre chose après le Grand Chelem calendaire"



by   |  LECTURES 926

Novak Djokovic : "Je suis passé à autre chose après le Grand Chelem calendaire"

Le numéro 1 mondial Novak Djokovic affirme qu'il est passé à autree chose après avour échoué à capturer le Grand Chelem calendaire à l'US Open. Pour le moment donc, Djokovic n'a pas réussi à devenir le premier joueur depuis 1969 à remporter les quatre tournois du Grand Chelem la même année, puiqu’il a perdu contre Daniil Medvedev en finale de l'US Open après avoir remporté les 3 précédents tournois majeurs de l’année.

Au Masters de Paris, Djokovic a battu Medvedev pour remporter son sixième titre parisien, un 37e Masters 1000 record, et pour décrocher un record qui est d’être pour une septième fois classés No.

1 mondial en fin d'année. "J'ai vraiment fermé le chapitre du Chelem calendaire. J'ai ressenti une pression énorme, ce fut une expérience sans précédent dans ma vie, pendant la saison du Chelem.

Je suis passé à autre chose. J'ai fait ce que je suis venu faire ici à Paris, décrocher la position No. 1 (de fin d’année) et remporter le trophée", a déclaré Djokovic après la finale parisienne, selon Tennis Majors.

Djokovic a montré son respect pour les légendes du jeu. "Je me considère comme un étudiant de ce sport et j'admire les gens qui ont ouvert la voie avant moi. Ils ont fait du Tour ce qu’il est, et donc j’en suis reconnaissant.

Quand je surpasse un champion, comme Sampras, cela signifie le monde pour moi et c'est un sentiment surréaliste", a insisté Djokovic.

Djokovic, 34 ans, toujours motivé pour jouer mieux et s’améliorer

"Je ne suis pas aussi jeune que Medvedev et toute cette génération, mais je me sens bien et suffisamment inspiré pour continuer ma progression", a ajouté Djokovic.

"J'ai toujours été assez honnête pour dire que le fait battre des records m’a inspiré. Et les Chelems, les Masters 1000 sont ceux qui comptent le plus dans le tennis", a ajoutéle champion serbe.

Medvedev est devenu l'un des plus grands rivaux de Djokovic et le Serbe n’a qu’un énorme respect pour le Russe. "Daniil c'est : gros service, se déplace bien pour sa taille (grand de taille), et aucun trou dans son jeu.

Il vous fait toujours jouer et a des moyens de revenir dans le point à partir de positions difficiles. Ses mouvements sont fantastiques. Vous voyez son dévouement au quotidien. C’est un gars sympa et un joueur polyvalent", a déclaré Djokovic.