Justine Henin : Accepter et aimer l'adversité est la grande force de Novak Djokovic



by   |  LECTURES 1236

Justine Henin : Accepter et aimer l'adversité est la grande force de Novak Djokovic

L'ancienne No1 mondiale Justine Henin pense que Novak Djokovic est aussi motivé que possible, que c’et ce qui expliqe qu’il soit toujours aussi engagé et dévoué dans le jeu. Et ceci, bien qu'il soit déjà un grand de tous les temps.

Djokovic est à égalité avec Roger Federer et Rafael Nadal sur la liste des records du Grand Chelem avec 20 titres en Majeur. Le champion serbe détient éhaqlement à lui seul le record du plus grand nombre de semaines passées au rang de No.1 mondial, et à présent, il va assurément terminer l'année au premier rang pour une septième fois, ce qui est un autre record absolu.

«Je pense que nous (les champions) aimons tous la compétition. Lui, encore plus ? A-t-il encore plus de capacités ? Évidemment oui. C'est quelqu'un qui peut travailler sa motivation, qui est capable de la nourrir.

Il y a probablement aussi beaucoup de travail à faire avec son environnement et avec son entourage", a déclaré Henin à Eurosport. "Je pense que Novak Djokovic est un homme qui pense beaucoup à ce qu’il se passe en lui.

Et donc il a cette capacité d'analyser ce qui se passe, une capacité d'accepter les choses et en même temps de lutter contre elles. Je pense que c'est quelqu'un qui essaie de donner un sens aux choses et donc il réfléchit beaucoup, je pense vraiment beaucoup, et donc il travaille beaucoup sur lui-même", a analysé l’ancienne No.

1 mondiale.

"Djokovic accueille l'adversité et la pression"

Lors de son premier tournoi depuis qu'il a subi une défaite décevante en finale de l’US Open 2021, Djokovic a battu Daniil Medvedev pour remporter le Rolex Paris Masters 1000.

"Je pense que c'est aussi un travailleur acharné, pas seulement dans le sens de dire : 'Je vais m'entraîner, je fais ce que je dois faire pour être prêt', il travaille aussi sur lui-même, sur sa personne, il réfléchit à propos de tout.

On sent qu'il s'investit aussi dans son développement personnel. Et je pense que c'est quelque chose qui doit aussi l'aider", a poursuivi Henin. "Mais par-dessus tout, Novak Djokovic est motivé.

Nous sommes tous motivés, moi et d'autres à des niveaux plus élevés que moi, par un esprit de compétition. On aime le challenge, mais Novak Djokovic encore plus : plus c'est difficile, plus il est capable de montrer quelque chose de lui-même derrière.

Et donc, je pense que c'est quelqu'un qui accepte et qui aime l'adversité, probablement encore plus que les autres. Et cela est sa plus grande force aujourd'hui. Il dit ‘la pression est un privilège’ (comme le disait Billie Jean King).

Il utilise la pression, il en a besoin. Il est capable d'y faire face et il est presque encore plus fort quand cela est davantage présent. C'est donc ce qui le rend vraiment, vraiment spécial ”.