Ministre : Ce serait dommage que Djokovic ne puisse pas jouer à l'Open d'Australie



by   |  LECTURES 1042

Ministre : Ce serait dommage que Djokovic ne puisse pas jouer à l'Open d'Australie

Les huitièmes de finale, un obstacle toujours important à surmonter pour chaque joueur de tennis, surtout s'il y a des qualifications pour la Finale de l'ATP entre les deux. Le tournoi de Vienne a accueilli des journées riches en matchs intéressants sur les deux courts disponibles, avec de nombreux joueurs occupant les premières place du classement.

Dans la capitale autrichienne il y avait probablement deux combats distincts : celui pour le titre et celui concernant la recherche d'un laissez-passer pour Turin, donc avec comme objectif principal d'obtenir le plus de points possible pour de détacher de ses adversaires directs et prendre possession de l'une des dernières place disponibles.

Le programme était vraiment riche, avec toujours de bonnes nouvelles concernant la présence du public et des fans. Sur le "Glaubandich court" l'ambiance se réchauffé immédiatement avec le match passionnant entre le Britannique Cameron Norrie et le Canadien Félix Auger-Aliassime.

Un autre match peu banal a été disputé entre le Norvégien Casper Ruud et l'Italien Lorenzo Sonego, prêt à tout donner. Par ailleurs, le ministre australien du Commerce et du Tourisme, Dan Tehan, a estimé qu'il serait "dommage" que son gouvernement ne trouve pas le moyen d'autoriser Novak Djokovic à participer à l'Open d'Australie 2022.

Dan Tehan au sujet de Novak Djokovic

Novak Djokovic est resté discret sur son statut vaccinal, censé être privé, tout au long des questions des journalistes, ce qui a conduit beaucoup de personne à supposer que le Serbe n'avait pas encore été vacciné contre Covid-19.

Le ministre fédéral australien du Commerce et du Tourisme, Dan Tehan, a partagé le même point de vue que Morrison, soulignant que le "bon sens" doit prévaloir dans de telles situations.

"Novak Djokovic a été un pilier absolu de l'Open d'Australie et l'un des meilleurs joueurs à avoir jamais joué dans cet événement", a déclaré Tehan.

"Ce serait dommage si nous ne pouvions pas trouver un moyen (de le faire venir), surtout s'il était prêt à faire deux semaines de quarantaine, pour qu'il vienne défendre le record exceptionnel qu'il a à l'Open d'Australie", a-t-il ajouté.