Stefanos Tsitsipas : "Il n'y a qu'un seul Big one et c'est Novak Djokovic"



by   |  LECTURES 1476

Stefanos Tsitsipas : "Il n'y a qu'un seul Big one et c'est Novak Djokovic"

Le numéro 3 mondial Stefanos Tsitsipas a fait l'éloge de Novak Djokovic, affirmant qu'il n'y a qu'un seul Big One à l'heure actuelle. Le Big Three - Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer - a dominé la scène du Grand Chelem au cours des quinze dernières années.

Nadal et Federer ont souffert de blessures ces dernières années, mais Djokovic est toujours aussi fort. "Actuellement, il n'y a qu'un seul Big One : Novak Djokovic. Il est toujours le meilleur au monde.

Mais Daniil Medvedev, Alexander Zverev et moi-même sommes juste derrière lui. Nous pouvons devenir le prochain Big Three, j'y crois fermement", a déclaré Tsitsipas au BILD.

Djokovic indécis sur l'Open d'Australie

Djokovic a connu la plupart de ses succès en Grand Chelem à Melbourne Park, où il est neuf fois champion de l'Open d'Australie, un record.

Malheureusement, il est possible que nous ne voyions pas Djokovic à l'Open d'Australie l'année prochaine. "En ce qui concerne l'Australie - pour éviter les spéculations et les suppositions, j'attends que l'annonce officielle soit publiée avant de décider ce que je vais faire", a déclaré Djokovic cette semaine.

"Je ne pense pas seulement à moi mais à tous les autres joueurs de tennis. Nous sommes des collègues, des parties d'un tout, nous devrions être plus unis lorsqu'il s'agit de situations importantes, mais malheureusement cette unité n'a pas existé au cours des 30, 40 dernières années...

Nous avons maintenant fait le premier pas (avec la PTPA), mais il y a encore beaucoup à faire. L'unité entre les joueurs n'est pas au niveau requis. Si elle l'était, nous pourrions faire face à de telles situations beaucoup plus facilement"

Le ministre australien du tourisme, Dan Tehan, a déclaré qu'il serait dommage que Djokovic fasse vraiment l'impasse sur l'Open d'Australie. "Novak Djokovic a été un pilier absolu de l'Open d'Australie et l'un des meilleurs joueurs ayant jamais participé à cet événement", a déclaré Tehan.

"Ce serait une honte si nous ne pouvions pas trouver un moyen, surtout s'il était prêt à faire deux semaines de quarantaine, pour qu'il vienne défendre le record exceptionnel qu'il a à l'Open d'Australie."