Monfils offre à Djokovic un laissez-passer pour les quarts de finale à Paris.



by   |  LECTURES 1138

Monfils offre à Djokovic un laissez-passer pour les quarts de finale à Paris.

La star française du tennis Gaël Monfils a déclaré forfait pour les huitièmes de finale du Masters de Paris contre le numéro un mondial Novak Djokovic. Monfils, classé 22e mondial, a fait une mauvaise chute lors de sa victoire au deuxième tour contre Adrian Mannarino.

Après le match, Monfils a indiqué qu'il pourrait être contraint de manquer l'affrontement avec Djokovic. Monfils espérait avoir la chance de battre Djokovic pour la première fois devant son public.

"Je vais passer une radiographie, donc nous verrons comment mon corps va réagir. Quand je suis à 100% de ma forme, je n'ai jamais battu Djokovic jusqu'à présent, donc maintenant que je ne suis pas à 100% de ma forme, mes chances sont très faibles.

Je vais voir quelle décision je vais prendre. Nous verrons", a déclaré Monfils après avoir battu Mannarino.

Monfils donne à Djokovic un laissez-passer à Paris.

Mardi, Djokovic a battu Marton Fucsovics 6-2 4-6 6-3 lors de son premier match à Paris.

"C'était génial de revenir sur le court après presque deux mois sans compétition", a déclaré Djokovic. "Je ne m'attendais à rien mais je savais que ce ne serait pas un match facile.

Marton est un joueur très talentueux, il a beaucoup de qualité. C'était un grand combat. Je n'ai pas pu breaker son service, il jouait avec beaucoup de précision et nous nous sommes poussés mutuellement à la limite.

C'était un excellent premier match pour moi. Je suis très heureux" Djokovic a été absent pendant un mois et demi avant de revenir à la compétition à Paris. "Il s'agit simplement de passer du temps sur le court, de trouver cette intensité de jeu en match et de jouer plus de points", a ajouté Djokovic.

"Plus je joue de matchs, plus je m'améliore. Je me connais bien, j'ai été dans cette situation auparavant, pas mal de fois, donc j'espère que l'expérience pourra jouer un rôle pour bien faire le travail"