Novak Djokovic: " Lors de 15 dernières années je n'ai pas eu beaucoup de soutien"



by   |  LECTURES 1525

Novak Djokovic: " Lors de 15 dernières années je n'ai pas eu beaucoup de soutien"

Pouvez-vous imaginer l'Open d'Australie 2022 sans le numéro un mondial ? C'est une possibilité qui semble être latente pour le premier Grand Chelem de la saison. En avant-première de ce qui sera son retour sur le circuit, après deux mois d'absence, Novak Djokovic n'a pas précisé s'il était prêt à se plier aux règles que l'Open d'Australie établira pour sa prochaine édition.

Bien que cela ne soit pas confirmé, et qu'il semble difficile pour lui de le faire, le numéro un mondial n'a pas précisé s'il avait déjà reçu le vaccin contre la COVID-19 et a même déclaré par le passé qu'il ne le rendrait pas public.

"En ce qui concerne l'Open d'Australie 2022, je prendrai la décision une fois que la déclaration officielle de Tennis Australia sera connue. Pour l'instant, nous n'avons rien de confirmé.

Jusqu'à ce que cela sorte, je ne parlerai pas plus du sujet, je ne veux pas faire partie d'autres histoires et hypothèses. Quand nous connaîtrons les conditions officielles pour voyager en Australie et jouer le tournoi, alors je verrai ce que je ferai", a reconnu le champion en titre du tournoi.

D'après ce qui a été dit, on pense que l'organisation du premier Grand Chelem de la saison ne permettra pas à un joueur de tennis qui n'a pas le vaccin de participer à l'édition de l'année prochaine.

Pour l'instant, rien n'est clair, pas même la ligne de défense du meilleur joueur de la planète. L'une des raisons qui ont le plus encouragé Novak Djokovic à reprendre ses activités dans la dernière partie de la saison est le fait qu'il ressent à nouveau l'affection des fans, qui l'avait fait pleurer lors de sa dernière participation à l'US Open.

Djokovic sur sa défaite à l'US Open 2021

Novak Djokovic a généralement bénéficié d'un soutien moindre de la part du public que ses collègues du Big 3, Roger Federer et Rafael Nadal.

Djokovic a même été chahuté à Wimbledon cette année, et il n'était pas non plus le favori du public dans la plupart de ses matchs à Roland Garros. "Bien sûr, je suis déçu d'avoir perdu le match, mais j'ai l'impression d'avoir été béni par l'amour du public et le soutien du stade, ce que je n'avais jamais connu auparavant dans ma vie à New York, et en fait pas dans beaucoup d'endroits dans le monde", a déclaré Djokovic.

"Ce genre d'énergie que j'ai reçu de la foule, depuis le moment où je suis entré sur le court jusqu'à celui où je suis sorti, est une victoire pour la vie, une victoire pour cette relation humaine.

Ils ont juste, comme je l'ai dit, sur le court, touché mon cœur." Djokovic a également admis qu'il "ne s'attendait pas" à un tel accueil à l'US Open de cette année, soulignant qu'il n'a pas bénéficié d'un grand soutien ces 15 dernières années.

"Eh bien, j'espère avoir ce genre de relation avec le public, à New York, en France et ailleurs. Ce sentiment que j'ai eu à New York était très spécial", a déclaré Djokovic.

"Je ne m'attendais pas à cela. Pendant les 15 dernières années, je n'ai pas eu ce soutien, et j'ai été très ému par le soutien de la foule, et je suis très reconnaissant."