Medvedev : Les propos de Djokovic m'ont plus aidé que les conseils de mon psychologue



by   |  LECTURES 1381

Medvedev : Les propos de Djokovic m'ont plus aidé que les conseils de mon psychologue

Le numéro 2 mondial Daniil Medvedev révèle que les paroles de Novak Djokovic l'ont aidé à surmonter une défaite décevante aux J.O. de Tokyo. Medvedev, âgé de 25 ans, tentait de remporter sa première médaille d'or à Tokyo.

Malheureusement, ses espoirs ont pris fin à la suite d'une défaite choc contre Pablo Carreno Busta lors du match de quart de finale. « Pendant l'US Open, j'ai beaucoup travaillé avec une psychologue.

Elle essayait de m’aider. Mais ce sont les mots de Novak Djokovic après sa défaite aux Jeux olympiques qui m’ont aidé, plus que n’a pu le faire ma psycholoque. C’est lorsqu’il a dit que tous les défaites aux J.O.

ne feraient que nous rendre plus fors lorsque nous irons dans les tournois à venir. Je rêvais de bien jouer à Tokyo, mais ça n'a pas fonctionné. Après les Jeux, je me suis senti vraiment mal pendant une semaine.

J'ai compris qu'il n'y aurait aucune chance que cela se présente encore avant quatre ans, d'autant plus que la prochaine édition sera à Paris et sur terre battue. Mais quand j'ai lu les paroles de Novak, j'ai décidé, tout comme lui, de ne pas être contrarié et de passer à autre chose », a déclaré Medvedev, comme rapporté par We Love Tennis.

Medvedev prend la défense de Djokovic

Djokovic a refusé de révéler son statut vaccinal, en affirmant que ses affaires médicales sont d’ordre privée, comme cela a d’ailleurs toujours été le cas avant que n’arrive le covid et son lot de débats.

"Écoutez, j'ai vraiment aimé ce que Novak a dit l'autre jour. Le tennis est un sport individuel et je ne veux jamais révéler des informations médicales, car mes rivaux auraient des informations sur mes éventuelles faiblesses.

Dans ce cas (concernant la vaccination), cela devrait être la même chose. La vaccination résulte d’une décision personnelle et il n'y a aucune raison de divulguer des informations à ce propos, je ne vais d’ailleurs pas le faire.

Ainsi, ceux qui ne veulent pas se faire vacciner peuvent prétendrent avoir une blessure pour ne pas concourir, sans avoir à dire qu'ils ne sont pas vaccinés. Quant à moi, je dirai seulement que je souhaite jouer le tournoi", a déclaré Medvedev, selon Punto de Break.