Novak Djokovic sur son statut vaccinal : "ça ne vous regarde pas"



by   |  LECTURES 1291

Novak Djokovic sur son statut vaccinal : "ça ne vous regarde pas"

Le No. 1 mondial Novak Djokovic a précisé qu'il ne révélera pas son statut de vaccination car cela est une affaire privée. Le statut vaccinal de Djokovic a été un sujet qui a été sans doute beaucoup trop abordé dans les médias au cours des 20 derniers jours, après la sortie du premier ministre de l’Etat de Victoria Dan Andrews.

Ce dernier indiquait alors que seuls les joueurs vaccinés pouvaient être autorisés à participer à l’Open d’Australie. Cette année, Djokovic a exprimé l'espoir que le vaccin ne sera pas obligatoire afin que tous les joueurs puissent concourir sur le tour, car il estime que la vaccination doit être une décision personnelle et non pax forcée.

"Mes croyances restent les mêmes et ma pensée a toujours été la même. Je ne veux pas révéler mon statut de vaccination. C'est une affaire privée", a déclaré Djokovic au quotidien du journal serbe Blic.

Daniil Medvedev et Stefanos Tsitsipas ont eux aussi légtiment refusé de répondre aux questions touchant leurs affaires de santé. Dans son entretien avec Blic, Djokovic a également déclaré que les gens ne devraient pas se sentir autorisés à poser ded questions si personnelles, pour s’étonner ensuite des réponses qu’ils reçoivent

Djokovic pourrait sauter l’Open d’Australie

"Les titres [du Grand Chelem] ne vous protégera pas [de la vaccination]", a déclaré Victoria Premier Andrew en parlant de la vaccination forcée pour participer à l’Open d’Astralie.

"Le seul titre qui vous protégera est que vous puissiez avoir votre première dose et votre deuxième dose. La logique et de nombreuses conversations avec le Premier ministre [d’Autralie] me disent que si vous êtes un citoyen australien, vous serez autorisé à retourner chez vous si vous n'avez pas eu la piqure.

Mais si vous venez avec un visa de tourisme ou un visa d'affaires, vous n'êtes donc pas un australien, vous venez en visiteur, et vous ne pouvez pas rentrer ici sans être vacciné", avait-il poursuivi.

Djokovic a confirmé qu'il suivait la situation en Australie, et a révélé qu'il y avait effectivement une chance pour qu’il rate l’Open d’Autralie de l'année prochaine.

"Je me tiens au courant de la situation concernant l'Australie et à mon avis, la décision finale du gouvernement de Victoria et de Tennis Australie viendra dans les deux prochaines semaines. Nous examinerons donc la première ou la deuxième semaine de novembre.

Je ne pense pas que quelque chose d’important changera par rapport à ce que nous savons déjà. Comme c'était le cas cette année, nous pouvons encore nous attendre à beaucoup de restrictions.

J'ai entendu dire par mon Manager que Tennis Australia essaie d'améliorer les conditions de tous – des joueurs vaccinés et non vaccinés", a déclaré Djokovic. "Je ne sais pas si je vais aller en Australie, je ne sais pas ce qui va se passer. Mais en ce moment, la situation n'est pas bonne."