O'Shannessy : "La participation de Djokovic à l'OA 2022 est en danger"



by   |  LECTURES 4314

O'Shannessy : "La participation de Djokovic à l'OA 2022 est en danger"

Novak Djokovic a joué un 2021 aux limites de la perfection, et même en touchant du doigt le légendaire Grand Chelem calendaire. Après avoir remporté les trois premiers Chelems de la saison, le numéro 1 mondial a également atteint la finale de l'US Open 2021, où il s'est littéralement effondré à un seulement un pas de rennouveller l’histoire.

C’est un Nole physiquement, mentalement bloqué qui s'est rendu contre Daniil Medvedev au stade Arthur Ashe, étant de même très touché par l’attitude chaleureuse de la foule new-yorkaise à son égard.

Le champion serbe, qui a rejoint Roger Federer et Rafael Nadal à 20 titres du Grand Chelem, tentera de les dépasser en 2022. Pendant ce temps, le natif de Belgrade de 34 ans a annoncé qu'il ne participerait pas au prochain Masters 1000 à Indian Wells.

Novak pourrait décider de prolonger son repos et de revenir directement à l'Open d'Australie 2022, mais un problème est survenu ces derniers jours.

L'État de Victoria risque d’empêcher Novak de jouer

L'État de Victoria, dont Melbourne fait partie, a annoncé que tous les athlètes professionnels devront être complètement vaccinés d'ici la fin novembre afin d'être autorisés à entrer sur le territoire.

Beaucoup pensent qu'une telle mesure pourrait créer d'énormes problèmes tant pour l’actuel No. 1 mondial, qui avait exprimé des doutes au sujet de l’idée d’une vaccination obligatoire, et il en est de même pour d’autres joueurs.

Récemment, le Français Jérémy Chardy a affirmé qu’il avait perdu beaucup de ses capacités physiques pour jouer au tennis après s’être fait vacciner contre le covid-19.

Lors d'une récente conférence de presse, le Premier ministre de l'État de Victoria, Daniel Andrews, a indiqué que Novak Djokovic ne bénéficierait d'aucun traitement préférentiel.

"Ses 20 titres du Grand Chelem ne l'exempteront pas de cette règle. Nole – comme tout le monde – sera appelé à prouver qu'il est vacciné contre le covid-19. Les chances d'être autorisé à entrer pour des personnes non vaccinées sont très, très faibles", a lancé Andrews.

Craig O'Shannessy, un analyste de renom qui a fait partie de l'équipe de Djokovic entre 2017 et 2019, s'est également exprimé sur le sujet. Il a déclaré : "Novak Djokovic est libre de décider de se faire vacciner ou non, c'est un choix personnel.

Dans le même temps, sa participation à l'Open d'Australie pourrait dépendre de cette décision."