Lorenzo Musetti après avoir joué Novak Djokovic: "C'est une belle expérience"



by   |  LECTURES 1113

Lorenzo Musetti après avoir joué Novak Djokovic: "C'est une belle expérience"

La star montante Italienne, Lorenzo Musetti a reconnu après le match contre Novak Djokovic qu'il n'avait pas pris sa retraite à cause d'une blessure. Musetti, qui est 76ème au classement mondial, souffrait de crampes et sentait qu'il ne pouvait plus gagner de point lorsqu'il a décidé de se retirer contre Djokovic.

Musetti s'est extrêmement bien battu contre Djokovic mais n'a finalement pas réussi à remporter une victoire surprise. Djokovic menait 6-7 (7) 6-7 (2) 6-1 6-0 4-0 lorsque Musetti a décidé de se retirer du match.

"Non, non, non, ce n'est pas une blessure", a expliqué Musetti, par Tennis Majors. "C'est, eh bien, juste un peu de crampes et un peu de lombalgie. Je n'étais plus en mesure de gagner un point, et donc je n'étais pas vraiment - reconnaissant aussi pour la foule qui était là - alors j'ai décidé de me retirer.

Il n'y avait aucune chance que je puisse gagner un point, alors j'ai décidé d'abandonner parce que je pense que c'était la meilleure chose à faire. "

Lorenzo Musetti a aimé jouer contre Novak Djokovic

Musetti s'est remis d'une panne dans le premier set pour forcer un tie-break – qu'il a fini par gagner.

Musetti a fait sauter un break au deuxième set mais a dominé le tie-break pour prendre une avance de deux sets. Après deux premiers sets serrés, Djokovic a dominé le reste du match puisqu'il n'a chuté que dans les trois sets suivants.

"Pour moi (cela) a été une expérience fantastique", a assuré Musetti. "Je jouais, je pense, mon meilleur tennis, c'est sûr. Je n'ai jamais joué comme aujourd'hui.

Les deux premiers sets étaient vraiment longs, genre… plus de deux heures. Bien sûr, je suis un peu déçu, mais j'ai joué je pense contre le No.1 mondial, Novak Djokovic et je lui ai pris les deux premiers sets.

Je veux dire, il a commencé à très bien jouer, puis j'ai eu quelques problèmes avec ma condition physique. Oui, je pense que je dois travailler dessus.