Novak Djokovic : "Je suis totalement contre cela"



by   |  LECTURES 922

Novak Djokovic : "Je suis totalement contre cela"

Ces dernières semaines, l'Association des professionnels du tennis (ATP) dirigée par l'Italien Andrea Gaudenzi a exhorté les joueurs à recevoir leur dose de vaccin lorsque cela est possible, tout en promettant de nombreux avantages et bénéfices en retour.

Cependant, tout le monde n'est pa de cet avis, et parmi eux il y a le Serbe Novak Djokovic, qui avait déjà montré une certaine réticence à l'égard de toute idée de vaccination par la contrainte.

Dans une interview également publiée sur le site EssentiallySports, le champion du Grand Chelem à 18 reprises a expliqué les raisons de son désaccord avec l'ATP. "J'ai entendu dire que les joueurs qui se feront vacciner bénéficieront d'avantages et de meilleures conditions de logement", a commenté Nole.

"Il y a beaucoup d'inconnues, d'ambiguïtés et de choses illogiques (ce sujet)" Le numéro un mondial a également suggéré que l'Association Tennis Professionals doit se soumette aux règles fixées par la direction des différents tournois du Tour, au lieu de suivre ses propres protocoles : "Je ne peux pas dire quoi que ce soit jusqu'à ce que l'ATP prenne une décision, du moins en ce qui concerne notre sport"

L'année dernière, le champion de Belgrade, avec le canadien Vasek Pospisil, a créé la PTPA ("Professional Tennis Players Association''), une association ayant popur but de satisfaire les demandes des joueurs, étant donné que nombreux d’entre eux ont été insatisfaits de la gestion qui a été faite du tennis durant la pandémie.

Les opinions de Novak Djokovic concernant la vaccination portent essentiellement sur le caractère personnel que doit revêtir l’acte de vaccination. On comprend donc que Djokovic ait affirmé qu'il préférait ne pas prendre parti en la matière.

Il a cependant insisté sur le fait que les gens devraient toujours avoir la liberté de choix en ce qui concerne l’utilisation des vaccins.

Novak Djokovic au sujet des vaccins

"J'espère que cela ne deviendra pas obligatoire; c'est la seule chose essentielle", a déclaré Novak Djokovic.

"Je le dis clairement et ouvertement en ce moment, car je suis totalement contre cela (le fait d’obliger les gens à se faire vacciner). Je pense que chacun devrait avoir la liberté de choisir et de faire ce qu'il veut (notamment avec son corps).

Surtout si vous portez atteinte à l'intégrité physique de quelqu'un et à son corps. Il devrait toujours y avoir un choix, à savoir si vous voulez vous faire vacciner ou non."

Novak Djokovic a clairement indiqué qu'il n'était pas contre l'utilisation des vaccins, mais il a souligné à plusieurs reprises l'importance d'avoir des "options", et donc d’être libre.

"Eh bien, je suis vraiment heureux que les joueurs aient des options pour choisir", a déclaré Djokovic. "La Serbie a eu en fait beaucoup d'options en termes de vaccins ces derniers temps. Ce que j'ai entendu de la part de l'organisation et venant de mon frère, il m'a dit qu'il y a beaucoup de joueurs qui veulent se faire vacciner avec différents vaccins.

Il y a eu beaucoup d'imprécision quant à savoir s'il y aura une vaccination obligatoire pour participer. Je ne pense pas qu’on en arrivera là. J'espère que non, car je serai toujours partisan de la liberté de choix."