Novak Djokovic: "Je n'étais pas dans la même ligue que Roger Federer"



by   |  LECTURES 1847

Novak Djokovic: "Je n'étais pas dans la même ligue que Roger Federer"

Les attentes au sujet de Novak Djokovic ont fondu en seulement vingt-quatre heures à Monte Carlo. Si la veille il avait signé un départ brillant contre l'effervescent Jannik Sinner, ce jeudi dernier il a eu un coup dur au deuxième tour de Monte Carlo contre le Britannique Daniel Evans.

Ce dernier qui n’avait remporté jusque là que quatre matchs sur terre battue tout au long de sa carrière a créé a surprise en battant le numéro un mondial par 6-4 et 7-5, en 2 heures et 6 minutes.

Ainsi, Evans a stoppé la séquence victorieuse du Serbe depuis le début de la saison. Après avoir enchaîné dix victoires consécutives depuis l'ouverture de son parcours en 2021, Djokovic a conu sa première défaite en 2021.

Cela faisait très, très longtemps que le natif de Belgrade n'avait pas eu un match aussi surprenant. Non seulement à cause de la défaite, mais surtout à cause de la surprenante série de fautes qu’il a commises contre le Britannique.

Rien de plus et rien de moins que 45 fautes au total, dans un duel en deux sets. Difficile à croire lorsque l’on a l’habitude d’asister aux grosses performances de Novak. Cela veut dire que pratiquement la moitié des points qu'Evans (30 ans, 33e de l'ATP) a obtenus provenait des échecs de son rival, aveuglé et erratique dès le début de la partie ; étant incapable, en outre, de profiter au moins des occasions que son adversaire lui offrait pour se réengager dans le tournoi de la Principauté.

Novak Djokovic a souvent parlé de la façon dont la méditation et la visualisation ont joué un rôle essentiel dans son succès. Désormais, l'une des techniques utilisées par Djokovic pour se préparer à un match a été capturée en vidéo, grâce au journaliste d'Eurosport Benoit Maylin.

Le champion serbe a également parlé de Roger Federer.

Novak Djokovic sur l'importance pour lui de la méditation consciente "J'ai fait tellement de méditation consciente que maintenant mon cerveau fonctionne mieux automatiquement, même lorsque je ne médite pas", a écrit Novak Djokovic.

"J'avais l'habitude de geler chaque fois que je faisais une erreur; j'étais sûr que je n'étais pas dans la même ligue que Roger Federern (par exemple)... Maintenant, quand je fais un service ou un revers, j'ai toujours ces éclairs et ces doutes, mais je sais comment les gérer : je reconnais les pensées négatives et les laisse passer, en me concentrant sur le moment", a-t-il ajouté.

"Cette pleine conscience m'aide à traiter la douleur et les émotions. Cela me permet de me concentrer sur ce qui est vraiment important." Le No. 1 mondial n’avait pas connu sa meilleure journée avec ses retours face à un coup droit en forme d’Evans, et le deuxième set s’est équilibré à un momnt donné à 4-4.

Evans s'est retrouvé en pole position pour la victoire alors que Djokovic luttait avec son service. Après une prise difficile pour mener par 5-4, Djokovic a vu son point de set sauvé par Evans. Mais Djokovic a été breaké par une double faute et Evans a servi pour le match, pour arriver à un score inédit de 6-4, 7-5 qui l’a fait évincer Djokovic du Monte Carlo Masters 2021,.