Jannik Sinner : "Maria Sharapova est une personne unique"



by   |  LECTURES 3699

Jannik Sinner : "Maria Sharapova est une personne unique"

Jannik Sinner a pris beaucoup de risques pour ses débuts à Dubaï contre Alejandro Davidovich Fokina, mais a réussi à s'imposer après avoir annulé trois balles de match dans le tie-break du deuxième set.

Ce n'est certainement pas une performance excitante offerte par le jeune Italien, qui a fait trop de fautes gratuites. Sa performance s'est améliorée dans le troisième set, mais il faudra une autre version de Jannik pour venir à bout d'Andy Murray au prochain tour.

Le champion écossais a remporté le seul face-à-face organisé à Stockholm l'année dernière. Sinner a déclaré : "J'ai perdu contre Andy Murray à Stockholm, alors j'espère prendre ma revanche ici à Dubaï.

Il reste un grand joueur malgré ses blessures, je vais devoir jouer mon meilleur tennis pour pouvoir le battre." Entre temps Sinner a bien réussi à battre Andy Murray et fera face à Hurcasz pour les quarts de finale à Dubai.


Sinner : "Maria Sharapova est une personne unique"

La numéro 10 de l'ATP a été contrôlée positive au coronavirus après le voyage en Australie : "J'ai eu quelques symptômes, mais aucun particulièrement grave.

J'ai toujours réussi à me déplacer l'esprit tranquille. Je suis resté à la maison et je n'ai pas pu m'entraîner pendant quelques jours, mais rien d'inquiétant.

Maintenant, je suis ici, j'ai récupéré et je me sens bien. Même si le match contre Davidovich a été très long, je me sens frais et c'est le plus important." Jannik a également parlé de sa relation avec Maria Sharapova : "Ce qui m'a le plus frappé, c'est sans aucun doute sa mentalité.

Vous avez une force mentale insensée. J'ai eu beaucoup de chance de la connaître, nous nous sommes entraînés ensemble plusieurs fois. En plus d'avoir une place spéciale dans l'histoire du sport, c'est une personne unique.

Je suis vraiment honoré d'avoir passé du temps avec elle" Après avoir participé à la Coupe ATP, Sinner a atteint les quarts de finale de l'Open d'Australie. Son parcours s'est arrêté brutalement face au Grec Stefanos Tsitsipas, auteur d'une performance magistrale sur la Rod Laver Arena.