Iga Swiatek: Je n'ai jamais cru que je pouvais devenir Numéro 1 ni...

Le coach de Swiatek visait la première place mondiale et il le lui avait dit.

by Shyrem
SHARE
Iga Swiatek: Je n'ai jamais cru que je pouvais devenir Numéro 1 ni...

Iga Swiatek a déclaré qu’elle considérait autrefois que le fait de remporter un titre du Grand Chelem ou le fait de devenir No. 1 mondiale était quelque chose "d'impossible" à atteindre.

La championne polonaise de 21 ans est aujourd’hui une championne du Grand Chelem à 3 reprises, et elle est aussi de loin la joueuse la mieux classée du tour WTA. Swiatek possède actuellement 11 025 points au classement, tandis que Ons Jabeur, qui est a No.

2 mondiale a 5 180 points. Non seulement Swiatek domine le circuit, mais elle est aussi la joueuse la plus dominante, au point où certains pensent qu'elle dépasse largement, et actuellement, le reste des joueuses.

"Mais je n'ai jamais vraiment cru qu'il serait possible pour moi de gagner un titre majeur, ou même d'être numéro un mondiale, car je ne suis pas issue d'un pays qui a longue tradition de tennis. Je pense que si j'étais américaine, j'aurais davantage cru en moi et ce, dès mon plus jeune âge, car ils ont tellement de joueurs célèbres qui y sont parvenus, et tellement de bons exemples à suivre.

C’est tout un système qui se met en place pour ce genre de considération, pour que cela ait du sens. Quand j'ai-je me suis penché sur le nombre de personnes qui avaient réellement réussi au tennis en Pologne, il n'y a pas si longtemps, c'était clairement Agnieszka Radwanska, et donc je ne pensais pas du tout que ce serait possible (pour moi)", a expliqué Swiatek dans son article pour The Players' Voice.

Le coach de Swiatek visait la première place mondiale

Après la saison 2021, Swiatek avait décidé de se séparer de son entraîneur Piotr Sierzputowski, après 5 années de collabortion.

Swiatek a ensuite embauché l'ancien entraîneur d'Agnieszka Radwanska, Tomasz Wiktorowski. Lorsque Wiktorowski a commencé à travailler avec Swiatek, il lui avait clairement dit que l'objectif était d'atteindre la première place mondiale en 2022.

Swiatek n’y croyait pas initialement, mais elle a finalement pu voir que Wiktorowski avait raison. "C'est drôle. Quand nous avons commencé à travailler ensemble à la fin de 2021, mon entraîneur Tomasz m’a dit que l'objectif était d'être le rang de No.1 d'ici un an.

Je me disais alors : Ah ouais d'accord, bien sûr. Il est toujours si motivant, mais j'avais l'impression que ce n'était qu'un discours de coach pour faire genre, vous savez? Comme avec Ted Lasso, ha ha. Beaucoup de choses doivent se mettre en place pour gagner un Chelem, et donc je n'avais pas vraiment l'impression que j’avais tout en main", s’est souvenu l’actuelle reine du circuit WTA.

Iga Swiatek
SHARE