Patrick Mouratoglou et Anna Wintour partagent un message de sensibilisation



by   |  LECTURES 1092

Patrick Mouratoglou et Anna Wintour partagent un message de sensibilisation

L'entraîneur de Serena Williams, Patrick Mouratoglou, passe son temps de quarantaine à la maison, s'occupant de ses filles. L'entraîneur Français, qui a récemment fermé son académie de tennis en raison de la pandémie de coronavirus, comprend l'importance de s’isoler en ces temps difficiles.

"#Restezàlamaison est notre seule mission et c'est littéralement une question de vie ou de mort. Être en quarantaine peut être frustrant, cela peut être une source d'anxiété, mais ce n'est rien si l'on considère que cela peut sauver des milliers de vies.

Profitons du temps passé avec nos bien-aimés et profitons-en," a écrit Mouratoglou sur Instagram. En plus d'exprimer son opinion, Mouratoglou voulait souligner le message de sensibilisation envoyé par la rédactrice en chef de Vogue, Anna Wintour.

"Merci, Anna Wintour et Vogue Magazine, de s’être sensibilisé à cet engagement. Comme elle le dit: "Nous devons tous nous unir en tant que nation pour nous assurer de ralentir la propagation de ce terrible virus.

" Nous comptons sur chacun de vous # Restezàlamaison🌹, " a écrit Patrick. Anna Wintour a également envoyé un message partagé sur la page Instagram de Vogue avec une photo d'elle confortablement assise dans un coach.

"Il n'y a pas de règle plus importante à suivre pour nous tous. Nous devons, en ce moment, nous engager à rester dans nos maisons autant que possible. Il y a, bien sûr, les agents de santé, le personnel d'intervention d'urgence, les employés des épiceries et d'autres dont nous dépendons car ce sont des emplois essentiels.

Et ils doivent sortir pour accomplir ces tâches vitales. " Wintour a écrit sur un post partagé sur la page Instagram de Vogue: "Pour le reste d'entre nous, il n'y a ni débat ni discussion.

Nous devons rester dans nos maisons. C'est le seul moyen de ralentir la propagation du coronavirus et de protéger ceux qui y sont les plus vulnérables, " a continué Wintour.