Pat Cash : "Dieu m'a aidé à surmonter mes difficultés financières"


by   |  LECTURES 749
Pat Cash : "Dieu m'a aidé à surmonter mes difficultés financières"

L'ancien champion de Wimbledon Pat Cash a confié que Dieu lui vient toujours en aide lorsqu’il se trouve en difficulté financière. Cash, élevé en tant que catholique, affirme qu´il reçoit toujours du soutien chaque fois qu´il a des problèmes financiers, en particulier depuis son divorce avec Emily Bendit en 2002.

Cité par The Sun, Cash a affirmé : "Chaque fois que j´ai besoin d´argent, Dieu m´en envoie. Eet c'est juste assez pour payer les factures. Ça arrive tout le temps. Je sais que ça a l´air fou, mais je ne plaisante pas.

Je ne le croyais pas moi-même les dix premières fois, puis j´ai commencé à penser : ‘C´est fou. Comment puis-je avoir cette chance?’ Chaque fois que je suis en difficulté ou coincé, je reçois un nouveau contrat, je renouvelle un contrat ou on me propose un autre flux de revenus.

Je me souviens d´un jour, levant les yeux au ciel je disais : ‘Mon Dieu, pourrais-tu prendre en charge toutes mes finances’? C´est arrivé 20 fois. C´est étrange. J´avais des charges légales et des engagements financiers envers ma famille et mon ex-femme - et nulle part où vivre.

Je me souviens d´un jour, je disais en levant les yeux au ciel : ‘Mon Dieu, pourrais-tu stp prendre en charge mes besoins financiers?’ Quelques heures plus tard, un de mes amis m´a appelé et m´a demandé de participer à un tournoi de tennis qui rapportait plusieurs milliers de livres et les honoraires les plus élevés que j´avais gagnés pour un jeu en double."

Cash gagné à Wimbledon en 1987 et atteint la finale de l´Open d´Australie à deux reprises. Il a atteint la 4ème place mondiale et gagné près de 2 millions de dollars au cours de sa carrière.

Il a également fait partie de l´équipe qui a remporté la Coupe Davis pour l´Australie en 1983 et 1986. Cash travaille régulièrement à la télévision en tant qu'expert et joue également des compétitions amicales, notamment sur le Tour des Légendes.