Andrey Rublev : "Je sais que je suis dépressif"



by KHALIL SEMLALI

Andrey Rublev : "Je sais que je suis dépressif"

L'année dernière, Andrey Rublev a donné vie à un projet qu'il a porté sur scène en 2023, en le montrant pour la première fois lors du premier tournoi de la saison, l'Atp 250 d'Adelaïde 1, sa nouvelle ligne de vêtements.

Mais seulement le temps d'un match, puisque le numéro deux russe s'est incliné face à Roberto Bautista Agut au premier tour du tournoi australien. À cette occasion, Rublev a retiré ses vêtements Nike et a enfilé la nouvelle ligne de vêtements de sport du numéro huit mondial du tennis, baptisée Rublo.

D'après ce que l'on peut apprendre du match perdu contre l'Espagnol, il n'y a plus de contrat avec l'ancienne marque de vêtements de sport, mais le Russe continue de porter ses chaussures. Cependant, derrière ce nouveau projet se cache un message touchant.

Andrey Rublev : "Je sais que je suis dépressif"

Sur Instagram, le vainqueur de douze titres ATP ce que représente pour lui cette nouvelle ligne de vêtements, qui va au-delà de simples vêtements de terrain : le message est celui de l'espoir et de la bienveillance.


"Voici un assoupissement de la migraine à vos têtes. Je sais que je suis dépressif et que j'ai toujours trop pensé à la vie et à la mort, mais avant la fin de mes jours, je continuerai à me battre pour ce que je crois, ce que j'aime et qui j'aime.

Nous avons travaillé sur quelque chose d'important et de cher pour moi. Et nous aimerions partager avec vous quelque chose qui peut être plus grand qu'une simple marque, quelque chose qui peut aider les gens, la planète.

Quelque chose qui sera un symbole d'espoir et de bonté. Ce sera une année intéressante et j'espère que tous ensemble, nous serons capables d'ajouter un peu de lumière dans ce monde sombre".

Un message fort, qui est lié à la dépression dont il a souffert au fil des ans et qu'il a racontée dans de nombreuses interviews précédentes. Un de ses collègues arrive également pour soutenir le nouveau projet du Russe. Aryna Sabalenka a répondu au post de Rublev en demandant : "Y aura-t-il une collection pour les femmes ?".

Andrey Rublev