Matchs truqués : Un arbitre italien banni pour sept ans.



by   |  LECTURES 3550

Matchs truqués : Un arbitre italien banni pour sept ans.

L'ombre des matchs truqués s'abat une fois de plus sur le Challenger Tour. La nouvelle qui a secoué le monde du tennis concerne un arbitre italien : Lorenzo Chiurazzi. L'arbitre de chaise en question est accusé d'avoir truqué plusieurs matchs lors du Challenger de Pérouse en 2021.

Selon les recherches menées par l'Agence internationale pour l'intégrité du tennis, Chiurazzi aurait retardé à plus d'une reprise l'insertion du score du match dans le dispositif électronique pour favoriser les paris des parieurs.

L'arbitre italien ne pourra diriger aucun match de tennis pendant sept ans et six mois et, considérant qu'il a choisi de ne pas collaborer à l'enquête et de ne pas signaler l'incident pendant le tournoi, il devra également payer une amende de 50 000 dollars.

Un arbitre italien banni pour plus de 7 ans

En mai dernier, le circuit ITF est entré dans l'œil du cyclone précisément pour la pratique des matchs truqués. Dans ce cas précis, six joueurs de tennis espagnols ont été condamnés.

Il s'agit de Marc Fornell Mestres, Jorge Marse Vidri, Carlos Ortega, Jaime Ortega, Marcos Torralbo et Pedro Bernabe Franco. Tous ont reconnu leurs fautes. Les sanctions les plus sévères ont frappé Mestres, Vidri et Ortega.

Le premier a reçu une interdiction de jouer pendant 22 ans et une amende de 250 000 dollars ; le deuxième et le troisième ne pourront pas jouer pendant 15 ans et devront payer 150 000 dollars. Aucun des joueurs de tennis susmentionnés ne sera autorisé à jouer ou à participer à un événement de tennis autorisé par une instance internationale de tennis.

Jonny Gray, PDG de l'ITIA, a déclaré : "Il s'agit de l'une des plus importantes infiltrations du crime organisé dans le tennis que nous ayons vues. Nous nous félicitons de l'implication des forces de l'ordre et des poursuites engagées contre des réseaux criminels entiers, et pas seulement contre les joueurs.

Cette décision envoie un message fort : le trucage de matchs est un crime qui peut mener à des condamnations pénales." Le trucage de matchs est un fléau qui malheureusement sévit encore dans tout le monde du sport, et le tennis aussi, malgré tout, n'y échappe pas encore.