USA : Les réactions des joueuses de tennis sur l'annulation du droit à l'avortement



by   |  LECTURES 1031

USA : Les réactions des joueuses de tennis sur l'annulation du droit à l'avortement

Les États-Unis se sont retrouvés au centre de l'attention du monde entier pour une décision, rendue officielle dans l'après-midi du vendredi 24 juin, qui fera certainement débat dans les jours, semaines, mois et probablement années à venir.

La Cour suprême a en effet aboli l'arrêt historique Roe vs Wade, avec lequel, en 1973, la même instance avait légalisé l'avortement dans tous les États de la nation. Une prise de position qui a été réalisée grâce aux 6 voix en faveur de la disposition contre les 3 contre : "La Constitution ne confère pas le droit à l'avortement", est-il écrit dans le document.

Désormais, chaque État sera libre de choisir ses propres lois en la matière, pouvant suivre le choix de la Cour ou aller à contre-courant. Le Texas et le Missouri le rendront illégal, la Californie, l'Oregon, Washington et même New York défendront ce droit.

L'heure est aux réflexions approfondies dans une histoire qui ramène presque l'Amérique dans le passé. "La Cour suprême des États-Unis a supprimé un droit constitutionnel.

L'annulation de la sentence était une erreur tragique, le résultat d'une idéologie extrême. La santé et la vie des femmes du pays sont en danger. Les femmes doivent rester libres de se rendre en toute sécurité dans un autre État pour y recevoir les soins dont elles ont besoin.

Si elle vit dans un État qui interdit l'avortement, la décision de la Cour suprême ne l'empêche pas de se rendre dans un État qui l'autorise", a expliqué et souligné le président Joe Biden dans un discours prononcé après avoir appris la nouvelle.

La réaction des joueurs de tennis

Le monde du tennis, et plus précisément les joueuses américaines, n'ont absolument pas manqué de faire part de leur vive tristesse et de leurs réactions.

Sur Twitter, Sloane Stephens a partagé exactement la pensée de Michelle Obama : "J'ai le cœur brisé pour les Américaines qui ont perdu le droit fondamental de prendre des décisions éclairées sur leur corps.

Une décision horrible aux conséquences dévastatrices", a-t-elle commenté. Les mots de Coco Gauff sont également très durs : "Incroyablement déçue par le choix effectué.

Ce qui est triste, c'est que cette décision n'empêchera pas les avortements de se produire. Ceux qui sont illégaux et non sécurisés vont augmenter considérablement. C'est un jour très triste pour notre pays et je ne peux pas croire que l'histoire se répète une fois de plus", a-t-elle déclaré sur son compte Twitter.