Gaël Monfils : "Il y a un grand fossé entre Thiem et moi"


by   |  LECTURES 1154
Gaël Monfils : "Il y a un grand fossé entre Thiem et moi"

Les rideaux tombent sur le tennis français à Roland Garros. Derniers représentants tricolores en lice au niveau des huitièmes hommes, Gaël Monfils et Benoït Paire doivent faire leurs adieux au Chelem parisien sous les coups des favoris Dominic Thiem et Kei Nishikori.

Le n.1 français, 14ème tête de série à la Porte d'Auteuil, n'aura tenu bon que dans les deux premières manches face au n.2 mondial sur terre battue (4-6 4-6 2-6) : "J'ai essayé de rester plus près de ma ligne de fond et de ne pas me laisser emporter par ses coups puissants.

Parfois, j'étais capable de le faire ; d'autres, c'était trop difficile. Je lui ai donné trop de balles neutres, parce que je ne pouvais pas imposer mon jeu. Alors je lui ai donné des balles neutres, et il a joué son jeu.

Mon plan de match était donc un peu tronqué (...) Il était plus fort. Même si je n'ai pas très bien commencé le match, mais il était meilleur que moi (...) J'aurais préféré mieux commencer le match.

Mais comme je l'ai dit, Dominic était vraiment meilleur que moi aujourd'hui (...) Il y a un grand fossé entre lui et moi. Il était bien meilleur que moi, et je peux l'admettre sans problème"

Pour sa part, Paire (battu 2-6 7-6 2-6 7-6 5-7 après 3h55 de lutte) ne peut que regretter un avantage de 4 jeux à 2 et 40-15 sur son service, puis de 5 jeux à 3, dans le set décisif : "Normalement, j'aurais dû perdre en 3 ou 4", a-t-il avoué, en faisant référence à la suspension d'hier, "C'était un peu serré au tie-break, et c'est la même chose pour lui, il a fait deux ou trois doubles fautes dans le tie-break du quatrième et normalement il aurait dû gagner ce quatrième set.

Pour moi, c'est un peu la même chose à 5-3. J'ai fait un bon jeu de retour à 4-3, beaucoup de coups gagnants. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Bien sûr, cela n'est pas facile pour moi.

C'est la première fois que je suis en huitièmes à Roland-Garros. J'aurais pu aller en quarts de finale (...) Bien sûr, je suis très déçu et triste de perdre ce match mais je suis très heureux de ce que j'ai fait toute cette semaine (...) Mon objectif était de faire quelque chose de bien à Roland-Garros, d'atteindre la deuxième semaine, c'est ce que j'ai fait mais quand vous êtes en deuxième semaine, vous voulez aller encore plus loin et bien sûr avec le soutien de la foule.

Ce qu'il y a, c'est que vous servez à 5-3, vous voulez jouer d'un quart de finale contre Nadal. Ce qui est important quand vous jouez en France, vous êtes français, vous voulez faire quelque chose de bien (...) C'était mon objectif et je l'ai raté"