Caroline Wozniacki : "La maladie m'a arrêté au meilleur moment de ma carrière"



by   |  LECTURES 5940

Caroline Wozniacki : "La maladie m'a arrêté au meilleur moment de ma carrière"

La joueuse de tennis danoise Caroline Wozniacki a accordé une interview à Bild, pour analyser à quel point il était difficile de vivre avec la polyarthrite rhumatoïde qui a complètement changé sa vie.

La gagnante de l'Open d'Australie 2018 espère devenir maman dans un avenir pas si lointain. À propos du diagnostic de la maladie, elle a déclaré : "J'étais dans la fleur de l'âge lorsque j'ai reçu un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde.

J'avais remporté l'Open d'Australie plus tôt cette année-là. C'était censé être mon année, mais à la veille de l'US Open, j'ai commencé à ressentir beaucoup de douleurs articulaires, une fatigue constante et d'autres symptômes que je ne pouvais pas expliquer.

J'ai perdu des matchs que j'aurais dû gagner facilement." Wozniacki a également déclaré comment cette maladie avait affecté sa vie : "C'était très difficile.

Je ne pouvais pas soulever mes bras, mes épaules, mes coudes, mes mains, mes pieds endoloris... C'était très difficile pour moi de me peigner les cheveux ou de sortir du lit. Un jour, je me suis réveillée avec une douleur si intense que mon mari a dû me sortir du lit.

Je ne pouvais tout simplement pas bouger mon corps. J'ai immédiatement consulté un médecin et ce fut le début de cette maladie."

Caroline Wozniacki a parlé de ses efforts physiques et de son avenir

"Mon mari et ma famille ont été très utiles après cette dure nouvelle", a-t-elle poursuivi.

"Ce ne fut pas une période facile. Avant mon diagnostic, c'était une montagne russe d'émotions parce que je ne savais pas comment expliquer les symptômes que j'avais à ces personnes.

Parfois, je me sentais vraiment seule, mais mon mari ne m'a pas abandonné. Il m'a encouragé à continuer à chercher une explication raisonnable à mes symptômes." La Danoise continue de s'entraîner.

"Je travaille toujours avec un entraîneur personnel. Je travaille environ quatre fois par semaine. L'entraînement en force et en conditionnement fait partie du programme d'entraînement que je suis.

J'adore faire de longues promenades ou courir. Je n'ai pas beaucoup joué, pas vraiment. J'ai dû jouer environ deux fois depuis ma retraite en janvier. Quand tout redeviendra normal et que les filles du circuit seront en Floride, je jouerai un peu avec elles.

Je vais passer beaucoup de temps avec elles pour tout rattraper." À propos de son avenir, Caroline Wozniacki a déclaré : "Je sais que cette souffrance m'accompagnera tout au long de ma vie.

J'ai fait beaucoup de recherches sur cette maladie et mon rhumatologue a élaboré un plan à long terme. J'ai hâte pour mon avenir. J'aimerais être mère et fonder une famille avec David. C'est mon rêve", a-t-elle conclu.