Les gagnants d'US Open et de Wimbledon séparés : "Nous voyons l'avenir différemment"



by   |  LECTURES 1555

Les gagnants d'US Open et de Wimbledon séparés : "Nous voyons l'avenir différemment"

L'une des équipes de double les plus fortes de l'ATP Tour, formée par Horia Tecau et Jean-Julien Rojer, s'est séparée après 7 ans de compétition côte à côte.

Ils ont remporté ensemble deux tournois du Grand Chelem, à savoir Wimbledon (2015) et US Open (2017). Le membre roumain du duo s'est ouvert sur leur décision dans une interview pour Digi Sport. "Un partenariat d'âme… Jules est une famille pour moi après 7 ans passés ensemble.

Nous sommes arrivés à un moment où nos horaires sont un peu différents. Nous voyons l'avenir un peu différemment. J'ai atteint un point où je suis incapable de jouer à un calendrier complet de tournois, 26 à 28 semaines par an.

Je n’ai pas pu l’assurer à Jules, et lui veut jouer un calendrier complet. Je veux aussi passer du temps dans d'autres directions, rester un peu plus à la maison, jouer moins. C'est ce que j'ai expliqué à Jules", a déclaré Tecau.

Tecau a été testé positif au Covid-19 Environ une semaine avant l'annonce, Horia Tecau est intervenu sur les réseaux sociaux, où il a fait savoir à ses fans qu'il avait été testé positif au covid-19.

"Suite à un contrôle de routine, j'ai été testé positif au Covid-19. Je n'ai aucun symptôme, mais j'encourage vivement tous ceux qui ont été proches de moi ces derniers jours à se faire dépister.

Pour l'instant, je vais m'isoler jusqu'à ce que je puisse faire un autre test", a écrit Tecau sur Facebook.

Le nouveau coéquipier de Jean-Julien Rojer est connu

L’ancien partenaire de Horia Tecau, Jean-Julien «Jules» Rojer, s'associera au Brésilien Marcelo Melo, ancien numéro un mondial et double vainqueur du Grand Chelem, comme l’a confirmé Tecau dans l’interview de Digi Sport.

Les temps forts de Tecau et Rojer sont les conquêtes de Wimbledon 2015 (après avoir battu Jamie Murray et John Peers en finale) et de l'US Open 2017 (en battant Feliciano Lopez et Marc Lopez). L'une des dernières aventures de Horia Tecau et Jean-Julien Rojer s'est déroulée à Rotterdam, où ils ont facilement démantelé une équipe prometteuse formée par Stefanos Tsitsipas et Nenad Zimonjic, pour se qualifier pour les quarts de finale. C’était avant de se proterner devant Rohan Bopanna / Denis Shapovalov en demi-finale.