Federico Coria : "La défaite de mon frère en 2004 fait encore mal"



by   |  LECTURES 1931

Federico Coria : "La défaite de mon frère en 2004 fait encore mal"

L'Argentin, Federico Coria, qui est en pleine ascension, admet que tout ce qui lui arrive est surréaliste car il prend un réel plaisir à faire campagne pour Roland-Garros. Coria, classé au 99e rang mondial, a remporté sa première victoire en Grand Chelem à l'âge de 28 ans après avoir battu Jason Jung au premier tour de Roland-Garros.

Deux jours plus tard, l'Argentin a battu l'ex numéro 18 mondial, Benoît Paire, pour passer au troisième tour face à Jannik Sinner, où il a perdu en 3 sets consécutifs. Coria a déclaré sur le site de Roland Garros : "C'est fou ce que je vis.

Je ne veux pas qu'on me réveille. Je ne comprends pas ce qui m'arrive, vraiment je ne peux pas le comprendre. Je n'arrive toujours pas à y croire et je le vis de cette façon, je ne mens pas du tout."

Coria, qui a atteint le mois dernier le meilleur classement de sa carrière en se classant n° 98 au monde, a admis qu'il envisageait de prendre sa retraite du tennis. Il a déclaré : "J'ai du mal à avoir confiance en moi.

Il est évident que j'ai souvent pensé à arrêter parce qu'en vieillissant, ma situation financière s’aggrave. J’ai l'impression que la pause a été bonne pour moi parce que j'avançais dans le classement et qu'on ne peut pas s'arrêter.

J'ai fait l'avant-saison et j'ai été assez submergé par la pression que je ressentais en étant un joueur du top 100"

Coria a affirmé que la finale de RG 2004 lui fait toujours de la peine

Au début de l'année, Coria a travaillé avec un psychologue et il pense maintenant que c'était une bonne décision.

Coria a révélé : "En Australie, cette année, j'ai été voir un psychologue pour m'aider. Les petites sommes économiques que j'ai commencé à investir en moi pour pouvoir continuer à avancer, car, si je ne le fais pas maintenant, il sera trop tard"

En 2004, Guillermo Coria avait fait perdre à Gaston Gaudio deux sets d'avance et deux points en finale de Roland-Garros. Guillermo Coria n'a plus jamais été le même après une défaite décevante en finale de Roland-Garros et il a pris sa retraite cinq ans plus tard, à l'âge de 27 ans.

Federico Coria a déclaré: "Je me souviens que ce n'était pas très agréable car le rêve de sa vie, et aussi le nôtre, lui a échappé de peu. Il était très jeune, c'est dommage que sa carrière se soit terminée si tôt car nous aurions pu partager le circuit ensemble.

Je pense à mon frère tout le temps parce que sur le terrain, je pense souvent à ce qu'il ferait, parce que j'ai grandi en le regardant, c’est mon idole et mon point de référence"