Alexander Zverev explique pourquoi il a choisi David Ferrer comme entraîneur



by   |  LECTURES 4943

Alexander Zverev explique pourquoi il a choisi David Ferrer comme entraîneur

Le No. 7 mondial Alexander Zverev a expliqué sa décision de recruter l'ancien No. 3 mondial David Ferrer. Il pense que l'Espagnol est l'entraîneur dont il a besoin. Zverev, un ancien No. 3 mondial, s'est séparé d’Ivan Lendl l'année dernière et il a également eu un épisode infructueux avec un compatriote de Ferrer, Juan Carlos Ferrero.

L'Allemand de 23 ans a eu une période d'essai avec Ferrer, finaliste de l'Open de France 2013, et il a ensuite pris la décision de l'embaucher après que tout se soit bien passé.

"Son expérience sur le Tour est sans précédent. Il est resté dans le top 10 pendant plus d'une décennie. Mentalement, tout le monde conviendra que le gars était l'un des joueurs les plus forts du Tour.

J’ai pensé que pour faire passer mon jeu au niveau supérieur, il me fallait quelqu'un qui a été dans la même situation, quelqu'un que je connaissais un peu sur le Tour et quelqu'un de relativement jeune, qui apprécierait le processus d’entraînement avec moi pendant des heures et des heures.

Je suis un joueur de tennis, qui a besoin de répétition, David était parfait dans ce sens", a déclaré Zverev en exclusivité à Sportschau. "J'ai admiré David tout au long de sa carrière.

Son professionnalisme et sa capacité à tout faire sortir de son style de jeu m'ont fait continuellement penser à lui, lorsque j'ai décidé de chercher quelqu’un à ajouter à mon équipe.

Une fois que nous avons commencé à parler, il est devenu évident que nos objectifs et nos personnalités semblaient s’accorder."

Zverev a été défendu par Borna Coric

L'Australien Nick Kyrgios a critiqué Zverev après que l'Allemand ait été aperçu en train de faire la fête à Monaco, alors qu'il était censé être en auto-quarantaine après l’Adria Tour.

"Alors je me réveille et je vois des choses plus controversées se produire partout dans le monde, mais une chose qui m'a frappé était de revoir Zverev... Mec, encore une fois, Comment peux-tu être si égoïste?", avait déclaré Kyrgios en fin juin.

"Je veux dire, si tu as l'audace de publier un tweet que tu as fait écrire à ta direction en ton nom en disant que tu allais t’isoler pendant 14 jours, et en t’excusant auprès du grand public pour avoir mis leur santé en danger, aie au moins la décence rester cloîtré pendant 14 jours.

Mon Dieu. Prends ta petite amie avec toi pendant 14 jours. Jésus, mec. Ça me fait ch***. Ce monde du tennis me fait ch***. Comment pouvez-vous être si égoïste?", avait ajouté Kyrgios. Boris Becker avait d’ailleurs pris la défense de Zverev, en reprochant à Kyrgios de se comporter comme un "rat" en tapant ainsi sur ses collèges de travail.

Il y a plusieurs jours, Coric a déclaré au Magazine Jurarnji : "J'ai lu ce qu'il a écrit, mais je m'en fiche car il aime en général être dans des batailles. Si quelqu'un d'autre donnait des leçons, j'aurais peut-être compris, mais Kyrgios ...

Ce n'est pas crédible. Mais ok, c'est son style, c'est comme ça qu'il fonctionne, ça ne me dérange pas non plus sur le plan personnel. Zverev a mal agi, mais je ne vois pas la nécessité de s’en prendre aux autres joueurs de cette façon. Je ne ferais pas ça, mais encore une fois - c'est du Kyrgios."