Corentin Denolly : "Les médias sont mieux informés que les acteurs réels"



by   |  LECTURES 389

Corentin Denolly : "Les médias sont mieux informés que les acteurs réels"

Le joueur de tennis français Corentin Denolly a apprécié revenir à la compétition au Challenge Elite FFT, et il a insisté sur le fait que chaque joueur faisait de son mieux et que personne ne traitait cela comme une exhibition.

Denolly, classé No. 326 mondial, a fait sa première apparition depuis le mois de mars où il a participé au Challenge Elite FFT plus tôt ce mois-ci. À ce moment-là, le Français de 23 ans jouait la demi-finale de l'épreuve, avant de s'incliner face à son compatriote Pierre-Hugues Herbert.

Une semaine plus tard, Denolly est apparu dans la deuxième étape du Challenge Elite FFT - mais cette fois-ci il n'a pas réussi à franchir la phase de groupes. "J'ai adoré. Finalement, nous avons tous pu nous rencontrer et frapper la balle.

Même si les niveaux de jeu étaient différents selon la préparation physique que chacun s'était imposé pendant la pause, personne n'a abandonné un match, un point. L'ambiance était génial, et la FFT a fait un travail remarquable", a déclaré Denolly, comme l’a révélé We Love Tennis France.

Denolly, ancien No. 289 mondial, a remporté quelques solides victoires au Challenge Elite FFT en battant Antoine Escoffier, Maxime Janvier et Nicolas Mahut avant de s'incliner face à Herbert. Lors de sa deuxième participation au Challenge Elite FFT, Denolly a battu Mathias Bourgue, avant de perdre contre le champion d'Auckland de cette année, Ugo Humbert.

Une semaine plus tard, Denolly est apparu aux European Tennis Series, où il a remporté chacun des quatre matchs qu’il a joués. Denolly était satisfait du niveau de tennis qu'il a produit lors de ses premiers matchs depuis le mois de mars.

"J'ai beaucoup travaillé pendant la suspension, donc je savais que j'étais fort. Je suis content de ce que j'ai produit. Maintenant, je ne sais pas vraiment quel sera mon emploi du temps. Il faut être patient.

Les tournois Futures arrivent au compte-goutte, et le niveau des quelques Challengers sera trop élevé pour mon classement actuel", a déclaré Denolly.

Denolly suggère que les médias sont mieux informés que les acteurs réels

Il est arrivé plusieurs fois au cours des derniers mois que les joueurs découvrent les dernières nouvelles et mises à jour du circuit via Twitter.

Découvrir les dernières nouvelles concernant la reprise de la saison via les réseaux sociaux n'est pas quelque chose qui ravit les joueurs. "Franchement, au début, c'était parfait.

On recevait des mails, c'était régulier et précis. Aujourd'hui ce n'est pas pareil. On a l'impression qu'il faut s'informer, que les médias sont mieux informés que nous, ça reste incroyable, je ne trouve pas ça normal", a ajouté Denolly.