Diego Schwartzman : "Je jouerai à l'US Open mais les conditions sont folles"



by   |  LECTURES 395

Diego Schwartzman : "Je jouerai à l'US Open mais les conditions sont folles"

La star du tennis argentin Diego Schwartzman a exprimé son mécontentement face au manque de communication de l'ATP avec les joueurs au cours des derniers mois. Au cours des derniers mois, les joueurs ont découvert des nouvelles et des mises à jour importantes via les médias sociaux – ils n’ont donc pas été directement informés par l'ATP.

Il y a quelques jours, le Citi Open de Washington a été annulé et la plupart des joueurs ont appris la nouvelle sur Twitter. "À seulement 23 jours du début du tournoi, il y a trop de problèmes externes non résolus, y compris diverses restrictions internationales de voyage ainsi que des tendances troublantes en matière de santé et de sécurité, qui nous ont obligés à prendre cette décision maintenant, en toute équité envers nos joueurs, fournisseurs et partenaires.

Ceci, afin qu'ils puissent avoir une certitude quant à leur planification", lit-on dans un communiqué du Citi Open. "Nous sommes très déçus de ne pas pouvoir offrir aux joueurs cette opportunité de compétition et aux fans de tennis du monde entier leur première chance de vivre à nouveau les sensations fortes de regarder un tournoi ATP.

Le sport joue un rôle très important dans l'unification de nos communautés, inspirant nos jeunes, stimulant nos économies et faisant plaisir aux fans du monde entier, et nous sommes impatients de ramener cela au monde l'année prochaine."

Schwartzman, classé No. 13 mondial, a pris connaissance de l'actualité sur Twitter. "Pour moi, l'ATP n’a pas fait ce qu’il fallait jusqu’à présent, nous n'avons pratiquement jamais été informés de leur part d'abord, mais par un réseau social, des décisions qu'ils prennent, par exemple l'annulation de Washington", a déclaré Schwartzman à FM Milenium, comme cité sur La Nacion.

L'annulation du tournoi de Washington n'est pas une surprise, selon Schwartzman

"L'annulation de Washington devait arriver et l'ATP entre guillemets la prédisait, ils nous disaient que c'était compliqué parce qu’il fallait du temps pour tous les permis (de voyager) et tout ce qui était nécessaire pour faire un tournoi n’était pas au rendez-vous, mais nous avons fini par tout découvrir sur Twitter", a déclaré Schwartzman.

Schwartzman dit qu'il jouera l'US Open si l’événement a bien lieu, mais il souligne que les conditions dans lesquelles les organisateurs envisagent d'accueillir l'événement sont tout sauf excellentes.

"La façon dont ils communiquent et dont ils veulent mener à bien, par exemple l'US Open, est folle. Dans mon cas j'irai jouer parce que j'en ai besoin, c'est mon boulot, mais les conditions sont folles.

Comme le fait d’aller jouer dans un Grand Chelem après sept mois avec un seul compagnon (un membre du staff), enfermé dans un hôtel pendant 21 jours, sans pouvoir partir… c’est trop tiré par les cheveux", a déclaré Schwartzman.