Le PDG de la WTA : "Si l’on recherche la normalité, ca ne sera pas avant 2022"



by   |  LECTURES 379

Le PDG de la WTA : "Si l’on recherche la normalité, ca ne sera pas avant 2022"

Dans une interview accordée au quotidien The National, Steve Simon, PDG de la WTA, a déclaré que le circuit de tennis pourrait ne pas reprendre avant 2022 en raison de la pandémie mondiale. La tournée de la WTA doit reprendre le 3 août à Palerme et les compétitions prévues aux États-Unis sont maintenue pour août, y compris l'US Open fin août.

Steve Simon, PDG de la WTA, parles de la reprise du circuit de tennis.

Simon a déclaré : "Nous avons encore beaucoup de problèmes, la quarantaine étant un obstacle permanent qui va durer le restant de l'année.

Tout est provisoire pour l'instant, mais nous sommes arrivés au point où nous devons essayer de faire ce que nous pouvons et voir cette année comme un élément d'apprentissage ; Savoir comment nous allons vivre avec ce virus, et comment nous allons fonctionner plus tard, parce que le virus ne va pas disparaitre de sitôt.

Et nous devons trouver comment aller de l'avant, avec le même objectif de garantir la sécurité de tous ; car si l’on recherche la normalité, il n’y aura probablement aucun évènement avant 2022, ce qui est trop tard."

. Simon est d'accord avec les joueurs pour dire que la reprise actuelle n'est peut-être pas équitable pour tout le monde, mais il ajoute que c'est la meilleure solution possible car elle garantit la vision à long terme qui consiste à protéger autant de tournois que possible et à donner au plus grand nombre de joueurs la possibilité de gagner des revenus.

Il a déclaré : "Nous devons essayer d'offrir des opportunités de gains et de revenus à nos athlètes, à nos tournois, pour qu'ils restent viables. On ne veut pas perdre de sponsors ou de partenaires de diffusion, nous devons essayer de travailler dans ce nouvel environnement de la manière la plus sûre possible.

Le risque que l’on court étant que le nombre de tournois pourrait même baisser davantage en raison des réalités économiques qui vont accompagner le tennis, et le sport en général"

En ce qui concerne l'organisation des événements de la WTA en Chine pendant la saison d'automne, Simon a déclaré que le WTA Tour fait de son mieux et est en pourparlers avec les autorités gouvernementales du pays, malgré le fait que la Chine ait déclaré qu'elle annulerait la plupart des événements sportifs pour le reste de la saison.

Il a conclu : "Je pense que nous saurons si nous pourrons ou non jouer en Chine durant les deux prochaines semaines. Nous espérons avoir cette information et qu’elle sera positive. Nous avons eu des conversations avec les entités gouvernementales en Chine et ils ont évidemment une vision plus large que le tennis, que nous devons respecter et que nous respectons.

Je ne sais pas si nous serons là bas ou non, je pense que l’on a une chance sur deux de pouvoir y arriver en ce moment"