Le propriétaire du Citi Open, Mark Ein : Je me suis senti mal pour Frances Tiafoe



by   |  LECTURES 600

Le propriétaire du Citi Open, Mark Ein : Je me suis senti mal pour Frances Tiafoe

Mark Ein, qui est à la tête de la gestion de l'Open de Citi à Washington, admet que les organisateurs du tournoi se sentent honorés parce que l'ATP a choisi Washington comme endroit pour reprendre la saison.

La saison de tennis a été suspendue depuis le 12 mars en raison de l'épidémie de coronavirus, mais elle devrait reprendre le 14 août au Citi Open de Washington. "Tout à fait.

Nous considérons cela comme un immense honneur et une énorme responsabilité ; nous y pensons dans les deux sens. Nous reconnaissons pleinement la place unique de ce tournoi. Dans mon bureau, j'ai un signe derrière moi pour les appels Zoom, qui dit : ‘Le tennis reprend à Washington’, a déclaré Ein à Tennis Majors.

Ein admet qu'il y a beaucoup de pression et de responsabilité mais qu’ils sont convaincus qu'ils feront toutes les bonnes choses et que l’événement aura bien lieu. "Cela ne se produira pas parce que nous sommes vraiment prudents et disciplinés, mais si un événement (fâcheux) se produit, qu'ils n’ont pas été prudents et qu'il y a une épidémie, cela cause vraiment un risque pour tout le sport.

Ce n'est pas seulement votre événement, mais vous pouvez tout risquer en aval. Cela fait donc partie d’une énorme responsabilité. Évidemment, vous ne voulez pas que quelqu'un tombe malade et vous allez faire tout ce qui est en votre pouvoir pour y arriver, mais vous devez également être réaliste, car les gens tombent malades tout le temps dans leur vie quotidienne.

Vous devez juste vous assurer que si cela se produit, ce soit un cas isolé., "a déclaré Ein.

Ein est désolé pour ce qui est arrivé à Frances Tiafoe

La star de tennis américaine Frances Tiafoe a contracté le coronavirus lors d'une exhibition à Atlanta, mais personne d'autre ayant participé à l'événement n'a été testé positif.

"Je le connais depuis qu'il a cinq ans et je me suis senti très mal pour lui. Mais il y a quelque chose de positif, c'est que personne d'autre ne l'a eu là-bas. Par opposition à l'Adria Tour, où tout le monde l'a eu (ndlr.

Quatres joueurs et quelques membres de leur staff ont été testés positifs à l’Adria Tour). Donc, vous pouvez réellement voir cela comme un résultat net positif, car vous pouvez prouver qu'une personne peut l'avoir et que cela n'infecte pas l'ensemble du groupe.

Je ne pense donc pas que le virus (qui serait entré) dans notre communauté arrêtera cela. Je pense que la chose principale ce sont surtout les problèmes liés au voyage, à savoir : les gens peuvent-ils aller et venir", a déclaré Ein. Ein a également noté que tout le monde sera testé à son arrivée au Citi Open.