Tommy Haas: Les joueurs de tennis sont leurs propres patrons, ils décident où jouer



by   |  LECTURES 710

Tommy Haas: Les joueurs de tennis sont leurs propres patrons, ils décident où jouer

L'ancien joueur de tennis allemand Tommy Haas insiste sur le fait qu'il est absolument sûr que les organisateurs de l'US Open feront tout ce qui est en leur pouvoir pour organiser le tournoi en toute sécurité.

Le mardi 16 dernier, le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a donné le feu vert aux organisateurs de l'US Open pour qu’ils poursuivent l’organisation de l'événement. Il y a quelques mois, la situation n'était pas prometteuse pour les organisateurs de l'US Open car les États-Unis avaient été l'un des pays les plus touchés par la pandémie de coronavirus, et New York était aussi l'une des villes les plus affectées du monde.

Mais pendant tout ce temps, l'US Open s'est engagé à trouver un moyen d'organiser l'événement et d'éviter le pire scénario possible, c’est-à-dire une annulation.

"Les organisateurs iront à chaque étape pour tenir le tournoi de façon sûre", a déclaré Haas lors d'une conférence de presse en ligne, comme l'a révélé Bluewin.

Le mercredi suivant la sortie du gouverneur, il a été annoncé que le tour ATP reprendrait le 14 août.

Tommy Haas soutient Novak Djokovic

Après que l'US Open ait informé les joueurs de leurs strictes restrictions d'hygiène, plusieurs joueurs n'étaient pas trop ravis.

Le numéro un mondial, Djokovic, a été le plus direct, car il a qualifié leurs règles d'hygiène d' "extrêmes" et de "presque impossibles" Plus précisément, le Serbe n'était pas fan de pouvoir n’amener qu’un seul membre de son équipe avec lui.

"Si j'étais encore un joueur, je dirais d'abord : (pouvoir jouer à) l’US Open, c'est super. Mais quand vous entendez dire que je ne peux que prendre mon entraîneur avec moi, pas mon kiné et pas ma famille, alors vous devez y repenser à deux fois", a expliqué Haas.

Djokovic, 17 fois champion de Grand Chelem, a ouvertement admis qu'il avait certaines réserves au sujet de l'US Open et qu’il y avait de fortes chances pour qu'il ne se rende pas aux États-Unis.

A la place, le numéro un mondial resterait en Europe et se préparerait à l'Open de France - qui débutera le 27 septembre. L'ancien numéro deux mondial Haas note que le tennis est un sport individuel, et que chaque joueur peut décider de ce qu'il veut faire.

"En tant que joueurs de tennis, nous sommes nos propres patrons, nous décidons de l’endroit où nous jouons", a déclaré Haas. "En tant que fan de tennis, je suis heureux de revoir le tennis à la télévision.

Les gens ont envie de revoir le tennis." Tommy Haas a atteint le quart de finale de l'US Open à trois reprises au cours de sa carrière.