Arantxa Sanchez Vicario:"C’est un privilège et un honneur d’avoir eu ma carrière"



by   |  LECTURES 1265

Arantxa Sanchez Vicario:"C’est un privilège et un honneur d’avoir eu ma carrière"

L'ex numéro une mondiale Arantxa Sanchez Vicario se dit privilégiée et honorée d'avoir eu la grande carrière qu'elle a faite, lors d'un chat en direct avec We Are Tennis.

L'Espagnole a remporté 14 titres du Grand Chelem au cours de sa carrière : quatre en simple, six en double féminin et quatre en double mixte. Au cours de la discussion, l'Espagnole a déclaré : "C'est très facile de dire que l’on a été numéro un, mais c'est très difficile d'y arriver, mais encore plus d’y rester.

J'ai été heureuse tout au long de ma carrière. Je n'ai jamais eu de blessures graves, donc j'ai eu beaucoup de chance parce que je me suis très bien préparé, et j'ai eu la chance de gagner sur toutes les surfaces.

Si on m'avait dit avant, quand j'étais plus jeune, que je devais signer [quelque chose] pour avoir cette carrière, j'aurais signé tout de suite ! Mais je ne m'attendais pas à avoir tout cela, alors je suis très privilégié et très honoré d'avoir eu une grande carrière comme celle-ci "

Arantxa Sanchez-Vicario dit qu'il est très difficile de devenir numéro 1 mondial.

Sanchez Vicario a atteint la première place mondiale en simple et en double, et a terminé sa carrière avec 29 titres de simple WTA et 69 titres de double WTA.

Son terrain de chasse favori a été Roland-Garros, où elle a remporté l'épreuve de simples en 1989, 1994 et 1998. Elle a également été la première Espagnole à être intronisée au Temple de la renommée du tennis international en 2007.

En se rappelant son premier titre à Paris en 1989 devant l'écrasante favorite de l'époque, Steffi Graf, elle a déclaré` : "[Graf] a gagné deux ans et demi d'affilée, elle a tout gagné !

Grand Chelem, médaille d'or, tous les meilleurs tournois du monde. Être numéro un mondial pendant deux années consécutives... Je pense que ça m'a beaucoup aidé. J'étais prête parce que je n'avais rien à perdre.

J'ai fait un grand tournoi, en battant aussi d'autres joueuses du Top 10" Arantxa Sanchez-Vicario a conclu : "Quand j'ai entendu "Jeu, set et match Sanchez", je n'arrivais pas à y croire.

J'ai lancé la raquette en l'air, j'ai roulé sur la terre battue et je me suis mise à pleurer comme un bébé. Je n'arrivais pas à y croire avant d'avoir le trophée dans les mains, et j'étais la personne la plus heureuse du monde.

J'ai marqué l'histoire, parce que personne ne s'attendait à ça, mais parfois au tennis, ces choses-là arrivent !"