Gael Monfils: Le tennis était le sport dans lequel je me sentais le plus heureux


by   |  LECTURES 1181
Gael Monfils: Le tennis était le sport dans lequel je me sentais le plus heureux

Le français Gaël Monfils pense que le talent ne représente pas grand-chose en ce qui concerne le tennis, et que le meilleur sera toujours celui qui travaillera le plus dur. S'adressant au site web de l'ATP Tour, le charismatique Français Monfils a déclaré : "Les gens pensent que nous sommes talentueux, doués.

Rien à voir avec le fait d’être surdoué, rien à voir avec le talent, ça a tout à voir avec le travail. Vous travaillez plus dur que tout le monde. Les gens confondent travail et victoire.

Vous pouvez travailler très dur et ne pas gagner, ne pas avoir le résultat souhaité. C'est dur. Pour tous les joueurs du Tour (aux ITF Futures, aux Challengers et à l’ATP Tour) ils travaillent dès leur plus jeune âge.

Je suis ici maintenant parce que j'ai travaillé dur, mes parents ont travaillé dur et se sont battus très dur pour me donner la possibilité de jouer un jour au tennis, et au plus haut niveau.

J'ai été jugé déjà quand j’étais très jeune, tout le temps, mais les gens ne connaissent pas votre situation : comment vous avez été élevé, comment s’est développé votre tennis.

Ce fut une bénédiction pour moi de jouer au tennis." Monfils a choisi le tennis parce qu'il était plus heureux quand il pratiquait ce sport plutôt qu’un autre. "Dès le premier jour, j'étais différent.

Je suis différent. Je n’y avais pas prêté attention, mais je joue parce que j'aime ce sport. J'aime être autour des athlètes, j'aime l'athlétisme, le football, le basket-ball.

Je suis un sportif dans l’âme. J'ai choisi le tennis parce que j’y jouais depuis très jeune, avec le football, le judo et le basket. C'est le sport pour lequel j’ai ressenti que j’étais le plus heureux en y jouant"

Le joueur de 33 ans a commencé 2020 avec un palmarès de 16-3, pour remporter 2 titres ATP, ce qui est l'un de ses meilleurs débuts de saison. "La chose la plus importante du Tour c’est d'avoir du succès consécutivement, semaine après semaine, c'est pour cela que nous nous entraînons physiquement et mentalement.

J'ai été très solide et je pense que je suis en grande forme physiquement, je bouge très bien sur le court, ce qui aide mon jeu. Lorsque vous commencez à être un peu plus confiant, vous avec de bons coups.

Mon mouvement est la clé, mais c’est à ce moment-là que j’essaie aussi certains coups dans des moments difficiles. C'est un rêve de gagner un chelem et le fait d'être dans le Top 5, même pour une semaine, est un objectif.

Tant de joueurs ont le potentiel, mais ils luttent comme moi… J'espère un jour en avoir l'occasion"