Daniil Medvededv:"Je n'ai jamais eu d'idole, je préfère être moi même"


by   |  LECTURES 249
Daniil Medvededv:"Je n'ai jamais eu d'idole, je préfère être moi même"

Le numéro 5 mondial Daniil Medvedev, dit qu'il n'a jamais eu d'idole au tennis et qu'il a toujours voulu être lui-même. S'exprimant dans une vidéo promotionnelle d'un de ses sponsors dans laquelle il répond aux questions des fans, Medvedev a déclaré : "La verité, je n'ai jamais eu d'idole car j'ai toujours voulu être moi-même, faire des choses pour moi-même, mais quand j'étais jeune, je regardais toujours les matchs de Nikolay Davydenko ou de Marat Safin et aussi de Mikhail Youzhny, les meilleurs joueurs russes de ces années-là"

Le finaliste de l'US Open a également parlé de sa routine d'entraînement habituelle : "Je fais une ou deux séances de tennis par jour, avec environ deux heures au total, et une séance d'entraînement d'une heure et demie.

Dans le top 100, nous nous connaissons tous très bien et nous nous entraînons ensemble de nombreuses fois, mais chaque match est différent et il faut analyser et aussi se concentrer sur certains points spécifiques afin de compliquer la vie des rivaux"

Parlant de son comportement sur le terrain, pour lequel il a été critiqué dans le passé, Medvedev a affirmé: "Je montre mes émotions sur le terrain, mais je ne fais pas de grandes fêtes quand je gagne.

C'est quelque chose que j'aime, donc je ne le changerai probablement jamais" Le Russe sera de retour lors du tournoi d'Indian Wells cette semaine. Il espère atteindre sa première finale sur le circuit en 2020.