Caper Ruud:" Les chances que je participe aux jeux olympiques sont de 50%"


by   |  LECTURES 268
Caper Ruud:" Les chances que je participe aux jeux olympiques sont de 50%"

Casper Ruud, 21 ans, a connu un excellent début de saison en remportant son premier titre ATP et en devenant le meilleur joueur norvégien devant son père et entraîneur Christian. Le jeune homme a remporté dix matches jusqu'à présent en 2020, battant John Isner et Fabio Fognini à la Coupe ATP et ne perdant qu'une manche en route vers le premier trophée ATP à Buenos Aires sur sa terre battue bien-aimée.

Après une défaite précoce à Rio de Janeiro en deux sets serrés contre Gianluca Mager, Casper a pris un peu de repos et a atteint une autre finale à Santiago, s'inclinant dimanche face à Thiago Seyboth Wild et ratant ainsi une chance de remporter son deuxième trophée en trois semaines.


Casper se concentrera sur Indian Wells et Miami dans les deux semaines à venir avant de revenir sur la terre battue en avril, cherchant à se placer dans le top 30 dans ce qui promet d'être sa meilleure saison sur le Tour jusqu'à présent.


Interrogé sur les Jeux olympiques, Casper n'est toujours pas certain de pouvoir jouer à Tokyo ou non, avec des inquiétudes sur le coronavirus et le fait qu'il y ait en même temps quelques événements européens post-Wimbledon sur terre battue.

"En ce qui concerne Tokyo, il y a eu beaucoup d'inquiétudes ces derniers temps, avec le coronavirus et tout ce qui s'est passé. J'espère qu'ils trouveront bientôt un remède.

J'ai lu ces jours-ci que les Jeux olympiques n'auront peut être pas lieu cette année à cause du coronavirus. Ils sont sur mon calendrier, et si je me débrouille bien à Indian Wells et à Miami, je vais penser à y aller ou pas"

Ruud a ajouté :"Les Jeux Olympiques sont importants mais les Grand Chelem le sont encore plus . Ce n'est pas la fin du monde si je ne vais pas à Tokyo. Je pense que ce serait une expérience incroyable mais j'aurais plus d'opportunités à Paris 2024 sur terre battue à Roland Garros ; mon jeu s'y adapte mieux.

Je pense à Tokyo et j'y réfléchirai si je continue à bien jouer. Les Jeux olympiques se déroulent en même temps que les épreuves de terre battue européennes post-Wimbledon et il n'est pas encore certain que j'y aille ou non. Je pense qu'il y a une chance sur deux que j'y aille"