Yuki Bhambri : Les gens ne réalisent pas que le tennis est très exigeant physiquement



by   |  LECTURES 596

Yuki Bhambri : Les gens ne réalisent pas que le tennis est très exigeant physiquement

L’ancien No. 1 de l’Inde, Yuki Bhambri, a récemment dévoilé ses objectifs de remise en forme avant Roland-Garros et Wimbledon, cette année. Passer plus d'un an sans raquette dans les mains en raison de sa blessure, commençait à lui peser, a révélé Bhambri.

"C'était difficile mentalement", a déclaré Yuki Bhambri à la chaîne olympique. "Mais, savoir que je voulais revenir m’a poussé à continuer. Continuer quand je n'avais pas l'impression que c'était aussi difficile.

Quelques jours auparavant, je ne pouvais pas vraiment recevoir le traitement. Je me levais ces jours-là, et je regardais le mur en étant impuissant car je ne savais pas quoi faire", a déclaré Bhambri.

Il a joué pour la dernière fois à l'Open européen en 2018 et son retour est suspendu depuis ce temps. L'ancien champion junior de l'Open d'Australie a déclaré qu'il souhaitait se mettre en forme avant de faire son retour sur le circuit.

"Les gens ne réalisent pas que le tennis est très exigeant physiquement", a-t-il expliqué. "C'est encore plus vrai aujourd'hui qu'il y a 15-20 ans" "Le tennis a beaucoup changé et il est différent de ce qu'il était il y a 15 ou 20 ans.

Vous n'avez pas les courts rapides qu’il y avait avant. Même à Wimbledon, nous pouvons voir que le court de gazon permet de faire plus de rallyes, ce qui n'était pas le cas auparavant", a-t-il ajouté.

Bhambri espère faire son retour compétitif dans un mois ou deux. "Je veux pouvoir faire l'Open de France et Wimbledon, qui sont les objectifs immédiats", a-t-il déclaré. "Donc, je cherche définitivement à retourner sur le court avant le début de la saison sur terre battue.

Je veux aussi vraiment passer l'été sur le court dur américain" Il a également parlé des ambitions olympiques de l'Inde en 2020, en disant : "J'espère que nous verrons de nombreux gars indiens en simple suivre le niveau de la compétition.

Il est réconfortant de voir des jeunes comme Sumit Nagal et Sasi Kumar Mukund faire leur entrée" Mais le joueur a été beaucoup plus réservé à propos de ses ambitions olympiques.

"Les Jeux olympiques sont le seul tournoi auquel je n’ai pas pu participer mais dont j’ai tellement entendu parler. J'espère que j'y arriverai en 2024. Mais j'espère sincèrement qu'une équipe y arrivera en 2024.

C'est difficile avec le classement mais j'espère que nous aurons une équipe de double. C'est un tournoi que je veux vraiment faire. Pour moi, 2024 est un objectif plus réaliste"