Caroline Wozniacki sur son comeback: "Je suppose qu'on ne doit jamais dire jamais"



by   |  LECTURES 861

Caroline Wozniacki sur son comeback: "Je suppose qu'on ne doit jamais dire jamais"

De nombreuses stars du tennis ont fait leur retour dans le sport après s'être retirées du jeu, certaines l'ont fait même plus d'une fois. Et alors que l'ancienne numéro 1 mondiale, Caroline Wozniacki, a déclaré qu'elle avait décidé de se retirer du sport après l'Open d’Australie, elle n'a pas complètement fermé la porte à un possible retour.

Elle s’est adressée aux journalistes à Auckland : "Je suppose qu’on ne doit jamais dire jamais, mais je prévois que ce sera mon avant-dernier tournoi." La Danoise est à Auckland pour l'ASB Classic et elle se rendra ensuite à Melbourne pour l'Open d'Australie, qui sera, d’après elle, le dernier tournoi de sa carrière.

S'adressant aux médias à Auckland, Wozniacki a déclaré : "En regardant maintenant, je pense vraiment que c'est la fin, mais la vie a parfois des façons amusantes de se présenter.

Si vous aviez demandé à Kim il y a sept ans, je ne pense pas qu'elle prévoyait jamais de revenir et maintenant, elle fait un comeback. Je suppose qu’on ne doit jamais dire jamais, mais je prévois que ce sera mon avant-dernier tournoi.

C'était une chose à laquelle je pensais depuis longtemps et je devais regarder à l'intérieur de moi-même, et c'était le bon moment pour moi. Ce n'est jamais une décision facile à prendre lorsque vous avez fait quelque chose pendant tant d'années, mais en même temps, je sais que c'est la bonne pour moi à ce stade de ma vie, et je suis vraiment excitée par la suite."

Wozniacki a toujours été une favorite auprès des fans. Elle a dit qu’elle aimerait qu'on se souvienne non seulement d'elle comme étant une grande joueuse mais aussi comme étant une bonne personne.

"J'ai donné tout ce que je pouvais à ce sport et j'ai travaillé si dur toute ma vie pour en arriver là où je suis. Être la première femme scandinave à atteindre le rang No.

1 et gagner un Chelem est très spécial, et j'en serai toujours très fière. Honnêtement, j'espère qu'on se souviendra de moi comme de quelqu’unqui travaillait très dur et de quelqu'un qui a été gentille avec les gens qu’elle avait tout autour."

La Danoise a également dit qu'elle a hâte de revenir en Nouvelle-Zélande pour explorer le pays avec son mari, David Lee, une fois sa carrière de joueuse terminée. "A 100%. J'ai entendu tellement de choses incroyables sur la Nouvelle-Zélande, c'est donc à coup sûr quelque chose que nous prévoyons de faire."