Kim Clijsters sur son Comeback : Jada m'a dit : "Maman, tu dois y retourner"



by   |  LECTURES 984

Kim Clijsters sur son Comeback : Jada m'a dit : "Maman, tu dois y retourner"

L'ancienne No. 1 mondiale Kim Clijsters dit que c'est sa famille qui l'a motivée à revenir au tennis. Clijsters avait annoncé sa décision de revenir sur le tour après sept ans d’absence, il y a quelques mois.

Cependant, tandis qu'elle devait revenir en janvier, une blessure qu'elle a subie à l'entraînement a fait qu'elle sera finalement de retour sur le tour en mars. La Belge, qui est multiple championne de Grand Chelem, dit que jouer à l'événement des légendes et commenter à l'Open d'Australie lui a donné envie de faire un retour au tennis.

"Je jouais contre des légendes et j'adorais ça. J'aimerais que les joueuses me demandent si je les aurais battues ou apprécié jouer avec elle, mais je ne n’ai pas donné au tennis tout ce que je voulais et ce que j'avais l'impression d'avoir encore en moi.

Être en Australie pour commenter et être si proche de l'action a ramené la passion. J'en ai parlé à mon mari. À 35 ans, je me suis dit : 'Tu vois Roger, Vénus et Serena, je devrais peut-être essayer?' L'année précédente, j’en ai eu envie plusieurs fois, mais je suis rentrée chez moi et j'étais tellement occupée avec les enfants.

Après l'Australie, j'ai dit à mon entraîneur : 'Penses-tu que c'est possible après trois enfants, mon corps, mon âge et tout le reste?' Ensuite, je l'ai dit à Jada et Brian et ça a lentement grandi."

Quand Clijsters a joué contre un autre ancienne No. 1 mondiale et l'une de ses anciennes rivales sur le court, Venus Williams lors de l'ouverture du court No. 1 à Wimbledon, en mai, c'est sa fille Jada qui a dit à sa maman qu'elle devait revenir.

"C'est elle qui m'a dit : 'Maman, tu dois y retourner.' Jada a été impressionnée par Vénus. Avant d'aller au court, nous nous sommes échauffées et Jada s'est tenue à côté de moi.

Elle a dit : "Maman, tu as l'air d’avoir 10 ans de plus qu'elle. "J'ai dit : "Vraiment? Merci, Jada ! C'était de la motivation. Je l’ai dit à Vénus et elle riait aussi.

Mes enfants et leurs horaires ne seront pas affectés par ma décision de revenir. J'adore cet équilibre que j'ai maintenant. J'ai cette passion pour le tennis. J'adore le jeu, j'aime ce qu'il déclenche en moi.

C’est différent maintenant par rapport à lorsque je suis revenue avec un enfant. Maintenant, je pense que c'est quelque chose qui me motive, c'est un défi pour moi. Je veux voir jusqu'où je peux aller."

C'est la deuxième fois que Clijsters revient sur le tour en tant que mère, mais elle sait que ce sera différent cette fois-ci puisque ses enfants sont beaucoup plus âgé,s et qu'elle ne jouera pas non plus autant de tournois qu'auparavant.

"Ça va être différent. Je ne jouerai pas beaucoup de tournois. Les enfants ne voyageront pas autant avec moi. Je vais devoir choisir mes tournois judicieusement pour voir ce qui fonctionne avec les enfants, l'école et les examens.

Je sais que cela durera deux, trois ou quatre ans si je peux rester en bonne santé et en savoir plus sur la réaction de mon corps. J'aurai besoin de savoir combien de temps cela me prendra entre les tournois, combien puis-je jouer d'affilée.

J'ai beaucoup d'expérience du passé, mais c'est une situation très nouvelle." La Belge admet que le fait de revenir au tennis signifierait plus d'attention pour sa famille, mais elle espère que ce ne sera pas un problème pour elle et sa famille.

"La seule chose qui m'inquiétait, c'était de savoir si ça valait la peine d'être sous les projecteurs en tant que famille et mère. Il y a des gens qui m'ont donné beaucoup de conseils sur la façon dont Roger (Federer) et d'autres athlètes avec une famille ont pu gérer cela.

Quand je suis ici à la maison, ce n'est pas comme si je fais beaucoup de télé ou d'interviews, j'aime avoir une vie normale. Lorsque la nouvelle a été publiée, les chaînes de télévision sont allées à l'école de mes enfants.

C'est à ce moment-là que je me suis dit : 'Woah, j'espère que ça passera assez vite et que nos vies resteront inchangées' Je veux juste jouer au tennis et essayer de recommencer à un haut niveau."