Zverev pense à une intervention à l'œil après avoir joué avec Roger Federer


by   |  LECTURES 2770
Zverev pense à une intervention à l'œil après avoir joué avec Roger Federer

Alexander Zverev a parlé de sa période hors saison. Après sa défaite face à Dominic Thiem aux Finales ATP, le joueur allemand a révélé des choses intéressantes.

"J’aurai en fait six jours de vacances cette année. C’est tout ce que j’aurais, car je vais toujours en Amérique du Sud, je joue toujours avec Roger [Federer] pour cinq matchs. Bien sûr, nous ne nous entraînons pas tous les jours pendant quatre heures, mais cela reste difficile.

Nous devrons nous rendre tous les jours dans un pays différent. Donc, ce sera encore difficile durant quelques jours mais très excitant, je suis très heureux de cela. Ensuite, je n'aurai que quelques jours de vacances, puis je me rendrai peut-être à New York pour faire peut-être une petite intervention que je dois avoir au niveau de mes yeux.

Ensuite, je commencerai à m'entraîner". Au sujet de sa défaite contre Thiem, Zverev a ajouté : "Le match était, je pense, assez beau. Dominic a évidemment très bien joué à partir de la baseline.

Mais aujourd'hui, je jouais sans retour, en fait. Je retournais vraiment mal et je n'ai pas mis beaucoup de pression sur son service. Et quand je le faisais, il s’en sortait avec de bons services, de bons points.

Oui, félicitation à lui. J'ai joué un mauvais match dans le deuxième set, et, oui, ce match était terminé quelques jeux plus tard". Au point de break, il a raté un moment clé du match.

"J'ai raté des coups faciles et une volée facile à deux reprises. Cela ne signifie pas que vous avez joué un mauvais point. Juste que je n’ai pas utilisé mes chances. Comme je l'ai dit, dans le deuxième set, le jeu que je - je me suis breaké.

J'ai raté deux coups aériens à un mètre du filet. C'était, je veux dire, je pense - honnêtement, je ne sais pas à quel point vous jouez au tennis, mais je pense que vous auriez vous-même marqué ces coups (sourire).

C'était juste un mauvais jeu. Oui, le match était fini quelques jeux plus tard, alors que pouvais-je encore faire?"