Juan Carlos Ferrero : " Carlos a encore besoin de s'améliorer au niveau mental "

Le coach du numéro deux mondial est fier du parcours de son jeune protégé mais il sait aussi qu'il y a encore beaucoup de chose à améliorer

by Khalil Semlali
SHARE
Juan Carlos Ferrero : " Carlos a encore besoin de s'améliorer au niveau mental "
© Getty Images Sport / Clive Brunskill

L'un des entraineurs les plus heureux de cette semaine est sans aucun doute Juan Carlos Ferrero qui a vu comment son pupille Carlos Alcaraz a remporté son premier titre à Roland Garros et son troisième Grand Chelem en carrière.

Le coach du numéro deux mondial est fier du parcours de son jeune protégé mais il sait aussi qu'il y a encore beaucoup de chose à améliorer : " Nous avons besoin qu'il ait un jeu plus stable afin qu'il puisse conclure les matchs plus rapidement.

Je ne pense pas qu'il soit encore à son meilleur niveau, loin de là. Il peut progresser dans beaucoup de domaines, mais ce qui est fondamental, c'est cette constance mentale qui lui permet de jouer à un très haut niveau pendant longtemps.

C'est quelque chose qu'il n'a pas pour l'instant, et c'est quelque chose sur lequel nous travaillons dur. Je pense qu'il y parviendra au fur et à mesure qu'il acquerra de l'expérience. " a-t-il expliqué pour le compte de l’Équipe.

Une meilleure gestion de la pression

Alcaraz va devoir apprendre à vivre avec le fait que partout où il ira , tout le monde attendra de lui qu'il gagne et cela son entraineur en est bien conscient : " Roland Garros a donné à Carlos beaucoup de force et de confiance.

Dans les deux derniers matches, il a dû jouer son meilleur tennis, mais il est vrai qu'il a eu trop de hauts et de bas. Ce qui m'a le plus plu, c'est la maturité dont il a fait preuve pour trouver des solutions comme lui seul sait le faire.

Nous savons qu'à chaque tournoi auquel il participera, il sera l'un des favoris. Bien sûr, le Grand Chelem est notre grande priorité, mais nous devons continuer à nous améliorer. Il est important qu'il reste détendu pour que la pression de savoir qu'il est l'un des meilleurs ne pèse pas trop sur lui et qu'il puisse continuer à jouer son meilleur tennis. "

SHARE