Goran Ivanisevic: " Il est très difficile d'avoir affaire à Novak après une défaite "

Le coach du numéro un mondial revient sur la réaction du Serbe face à sa défaite contre Jannik Sinner lors des phases de groupes à Turin

by Khalil Semlali
SHARE
Goran Ivanisevic: " Il est très difficile d'avoir affaire à Novak après une défaite "
© Getty Images Sport / Julian Finney

Novak Djokovic a réussi a remporter le masters de fin d'année et par la même le 7e trophée de cette saison. Avant d'en arriver là, le Serbe a vécu une phase de groupe assez difficile et sa défaite contre Jannik Sinner lors de son deuxième match de poule à Turin a failli lui coûter sa place lors du tournoi si Sinner n'avait pas été un grand joueur avec un grand sens de l'étique car il n'a pas joué dans la demi-mesure contre Holger Rune et sa victoire contre le Danois a permis au Serbe de se qualifier pour les demi-finales. Le coach du Serbe , Goran Ivanisevic a fait part justement d'une anecdote après le match qu'à perdu le numéro un mondial contre Jannik Sinner en phase de groupe : " Ce n'est jamais facile d'avoir affaire à Novak après une défaite.

Mardi il fini tard contre Sinner en plus de perdre le match. Il n'a pas donné signe de vie mercredi et nous ne savions même pas s'il allait jouer contre Hurkacz. Pour être honnête , nous étions en attente de sa décision, nous ne savions pas si nous devions faire nos bagages ou si il allait s'entrainer pour le match, nous étions juste assis à attendre.

Finalement, un déclic a du se produire dans sa tête, puis il est apparu le jeudi avec la décision de jouer contre Hubert '

Dès les demi-finales, Djokovic est passé aux choses sérieuses

Effectivement un déclic a du se produire dans la tête du natif de Belgrade, car c’est un joueur d'une toute autre trempe qui a joué contre Carlos Alcaraz en demi-finale, et il a été encore plus impressionnant en finale contre Jannik Sinner.

Il a battu les deux meilleurs joueurs de la jeune génération durant des matchs à deux sets ne perdant à aucun moment le contrôle de son jeu. Sinner comme Alcaraz ont tous les deux avoué que Djokovic était dans une autre sphère et qu'ils devaient s'inspirer de lui pour arriver à son niveau.

Goran Ivanisevic Jannik Sinner
SHARE