Toni Nadal : " Je n'étais pas la mère de Rafa, je m'occupais à former son mental "



by SARAH AIT SALAH

Toni Nadal : " Je n'étais pas la mère de Rafa, je m'occupais à former son mental "
© Getty Images Sport - Michael Dodge / Photographe indépendant

Le processus d'entraînement et de formation des champions de tennis a considérablement évolué au cours des dernières décennies. Toni Nadal, l'oncle et ancien entraîneur du légendaire Rafael Nadal, est l'une des figures clés de cette transition.

Dans de récentes déclarations, Toni Nadal a fait part de ses réflexions sur les changements intervenus dans l'entraînement au tennis et a mis en lumière certains aspects qu'il juge néfastes pour la jeune génération.

Au fil des ans, la structure de l'entraînement au tennis a connu d'importants changements. Toni Nadal, qui a passé beaucoup de temps à entraîner Rafael Nadal, évoque son point de vue sur la tendance des joueurs à être entourés de plusieurs membres de la même équipe.

Selon lui, ces équipes sont devenues trop nombreuses et se composent de statisticiens, d'analystes, de nutritionnistes et d'entraîneurs en santé mentale. Selon Toni, la présence d'entraîneurs en santé mentale, en particulier, a conduit à la frustration des jeunes joueurs et à leur incapacité à gérer la défaite et la pression : "Les équipes derrière les joueurs sont devenues beaucoup trop variées et avec trop de personne inutiles, il y a des statisticiens, des analystes, des nutritionnistes et des coachs en santé mentale.

Et ce sont ces derniers qui, selon moi, sont à l’origine de la frustration de nombreux jeunes joueurs et de leur incapacité à gérer la défaite et la pression"

Avant il n'y avait que moi et Rafa

Contrairement à la tendance actuelle des grandes équipes, Toni et Rafael se sont concentrés uniquement sur l'acquisition de compétences et d'un état d'esprit de vainqueurs.

Les coachs en santé mentale et les nutritionnistes étaient absents de leur programme d'entraînement. Toni pense que cette simplicité a permis à Rafael Nadal de développer sa force mentale et sa résilience aujourd'hui légendaire.

: " Je n’étais pas sa mère ! Je ne savais pas ce qu’il avait mangé ou s'il avait mangé , combien il pesait ou s'il avait bien dormi etc.. Rafa n'a jamais eu besoin ni n'a eu un coach mental et encore moins un nutritioniste.

On a toujours été seuls, lui et moi et pourtant il a réussi" La santé mentale est un pilier au jour d'aujourd'hui pour le bien être des athlètes et ne doit en aucun cas être minimisée.

Toutefois ce qu'Uncle Toni essaie de souligner c'est qu'une dépendance excessive à l'égard des accompagnateurs en santé mentale peut nuire à la capacité des joueurs à gérer la défaite et la pression par eux-mêmes.

Toni est un entraineur de la vielle école, et pour lui rien ne construit mieux la force mentale d'un joueur que le fait de surmonter des situations difficiles par lui même sans l'aide de personne, il a d'ailleurs utilisé cette méthode à plusieurs reprises avec son neveu et le résultat a bien été au rendez-vous, puisque Rafael Nadal a écrit les livres d'histoire.

Qu'on soit d'accord ou non avec le point de vue de Toni Nadal, il va sans dire qu'il a réussi à propulser son neveu vers la gloire éternelle du tennis et ses méthodes qui peuvent sembler archaïques ont tout du moins très bien fonctionné avec Rafa, ce qui ne signifie pas qu'elle seront adaptées pour un autre joueur.

Toni Nadal