Matteo Berrettini : " Le tennis est impitoyable "

L'ancien numéro un italien a connu une année et demie difficile et revient sur ce qu'il a ressenti loin de la gloire.

by Khalil Semlali
SHARE
Matteo Berrettini : " Le tennis est impitoyable "

Matteo Berrettini est un joueur de tennis qui renaît après Wimbledon. L'ancien numéro un italien a connu une année et demie difficile : blessures, peu de tournois, rendez-vous manqués, résultats insatisfaisants...

Le finaliste de Wimbledon s'est battu contre le mauvais côté du sport. Dans une interview accordée au journal italien Corriere della Sera, Berrettini a parlé des derniers mois difficiles. Il a expliqué : "J'ai déjà eu envie d'en finir avec le tennis ? Souvent.

En 2020, j'ai connu une année difficile et je me souviens avoir souvent pensé à prendre mon passeport et à partir, là où personne ne pourrait me trouver. Je voulais échapper aux sentiments de culpabilité liés à la pression et à mon corps blessé.

En discutant avec des amis et avec le temps, j'ai réalisé que j'étais assez calme sur le terrain. Mon équipe pensait que je n'étais pas prêt à rejouer mais elle a vu en moi de la détermination et de la sérénité.

Nous avons pris une décision ensemble, qui s'est avérée correcte."


Matteo Berrettini : "Le tennis est un miroir impitoyable "

Dans cette interview, Matteo Berrettini fait une déclaration sur son ressenti pour le tennis, avec tous ses bons et mauvais côtés : des défaites aux grands succès de sa carrière.

Le joueur de tennis italien a ajouté: "Je voulais faire du judo, un art martial. C'est mon frère qui m'a convaincu que le tennis est plus amusant que le dur labeur des sports de combat. Le tennis est un miroir impitoyable, il réflechit l'intérieur d'une personne.

Le tennis vous apprend aussi à perdre. Même les meilleurs, dans les meilleures saisons, sont confrontés à de lourdes défaites. Pour moi, c'était à Wimbledon : la finale contre Djokovic.

Encore aujourd'hui, je repasse ce match dans ma tête et je pense à ce que j'ai fait de mal. Cependant, je suis fier d'avoir partagé ce succès avec mon pays."

Matteo Berrettini
SHARE