Frances Tiafoe est très attristé par sa défaite à Washington.



by SARAH AIT SALAH

Frances Tiafoe est très attristé par sa défaite à Washington.

Frances Tiafoe a dû quitter le tournoi ATP de Washington en quart de finale. L'Américain a disputé deux matches le même jour à l'ATP 500 de Washington et, après avoir battu Juncheng Shang en huitièmes de finale, il s'est incliné 4-6, 5-7 face à un Daniel Evans intraitable.

Le Britannique a disputé l'un de ses meilleurs matches de la saison et a mérité de se qualifier pour les demi-finales du Mubadala Citi DC Open. Pour Tiafoe, c'est une défaite difficile à digérer, précisément parce qu'il a évolué sous les yeux d'un public sympathique.

Toute la déception de Tiafoe après la défaite contre Evans

Lors de la conférence de presse d'après-match, le joueur américain a déclaré : "Oui, c'est une défaite difficile à accepter.

C'est très difficile pour moi. Tout le monde était là pour me voir jouer et gagner. C'était difficile. Je pense que je suis à un moment de ma carrière où je dois aller loin, jouer la finale et la gagner.

Il a joué un grand match, mais ça fait toujours mal". Tiafoe a ajouté : "Le premier match de la journée a été très positif. Je pense que j'ai bien joué. Je me suis senti très à l'aise pendant le match.

Ensuite, dans le match de ce soir, j'ai été lent et j'ai fait beaucoup d'erreurs. Mais Evans a exceptionnellement bien joué", a également déclaré l'Américain "Il y a des choses que j'aurais pu mieux faire.

Le soutien du public était incroyable, vraiment incroyable. Je n'ai jamais ressenti de telles émotions ici, ils m'ont soutenu de manière extraordinaire. Tout le monde criait, on se serait cru dans un tournoi du Grand Chelem.

C'est l'un des tournois que je veux gagner un jour. J'essaierai de me rattraper la semaine prochaine. "Tiafoe tentera de faire son retour au Masters 1000 de Toronto, où il a été placé dans le bas du tableau.

L'Américain défiera Milos Raonic dans l'un des matchs les plus intéressants du premier tour. En cas de victoire, il retrouvera Adrian Mannarino ou l'un des joueurs issus des qualifications. Dans son chemin, il y aura la tête de série n°6, Andrey Rublev.

Frances Tiafoe