Del Potro attaque Alcaraz : "A son âge, j'ai battu Federer, lui souffre de crampes"

Juan Martin del Potro a été l'un des joueurs de tennis les plus forts de ces 15 dernières années, mais aussi l'un des plus malchanceux.

by Khalil Semlali
SHARE
Del Potro attaque Alcaraz : "A son âge, j'ai battu Federer, lui souffre de crampes"

Juan Martin del Potro a été l'un des joueurs de tennis les plus forts de ces 15 dernières années, mais aussi l'un des plus malchanceux. La carrière de l'Argentin, vainqueur de l'US Open en 2009, a toujours été ponctuée de nombreuses blessures, subissant huit opérations chirurgicales entre 2010 et 2021.

Les déficiences physiques constantes l'ont contraint à de longues absences du circuit, avec quatre cas où le temps de récupération a dépassé neuf mois. La dernière apparition de l'ancien numéro trois mondial remonte à l'Open d'Argentine en février 2022, un match au cours duquel il s'est incliné face à son compatriote Federico Delbonis.

Dans une récente interview accordée au journal argentin Pangina12, le tennisman natif de Tandil s'est penché sur un thème qui l'a tourmenté tout au long de sa carrière, celui des blessures.


Del Potro attaque Alcaraz : "A 20 ans, j'ai battu Federer"

Delpo a expliqué : "Je vis avec deux sensations. Je suis en colère, je me sens agacé et je me demande pourquoi. Et puis l'inverse se produit et je me dis : pourquoi pas moi ? Je suis normal : il y a beaucoup d'athlètes qui souffrent".

Ensuite, l'Argentin a parlé des crampes accusées par Carlos Alcaraz, qui ont compromis sa performance lors de la demi-finale de Roland Garros jouée contre Novak Djokovic : "Alcaraz a eu des crampes après avoir joué deux sets avec Djokovic et il a 20 ans ; à 20 ans, j'ai gagné la finale de l'US Open contre Federer." Le champion sud-américain a ensuite ajouté que l'adversaire le plus coriace de sa carrière était son corps, ne craignant jamais de se mesurer aux meilleurs joueurs de la discipline : "Je n'ai jamais eu de problème pour battre les meilleurs : mon problème était de traiter mon poignet.

Si j'ai mal en frappant mon revers avec le haut, d'accord, je joue avec le slice, je n'utilise pas ma main. Mon adversaire le plus coriace était mon corps. Je n'avais pas peur de jouer contre les meilleurs". Il y a quelques semaines, Del Potro a exprimé sa volonté d'essayer de jouer au moins un tournoi supplémentaire avant de faire définitivement ses adieux au circuit.

Le désir du joueur de 34 ans de revenir sur le court est plus fort que n'importe quelle condition physique et émotionnelle : "Mon objectif est d'être prêt à jouer un match officiel à l'US Open.

Je ne sais pas si je serai à 100 % ou non, mais si mon dernier match doit avoir lieu cette année, je veux que ce soit à New York. " A lire aussi : Juan Martin del Potro révèle ce qui décidera de son retour à l'US Open

Alcaraz Juan Martin Del Potro
SHARE