Adriano Panatta : "Jannik Sinner à toujours le physique d'un adolescent "



by SARAH AIT SALAH

Adriano Panatta : "Jannik Sinner à toujours le physique d'un adolescent "

Jannik Sinner a atteint deux fois la finale de l'Open de Miami, le Masters 1000 de l'ATP disputé au Hard Rock Stadium, en Floride. Il l'a fait à deux ans d'intervalle, et malheureusement dans les deux cas il a été battu.

La première fois, en 2021, c'est son ami Hubert Hurkacz qui a été le bourreau, cette fois-ci à la main d'un joueur de tennis d'un autre calibre comme Daniil Medvedev. L'évidence, cependant, montre un Sinner en pleine croissance, capable de réaliser des performances exceptionnelles comme celle contre le fougueux Espagnol Carlos Alcaraz en demi-finale.

Un connaisseur des victoires importantes comme Adriano Panatta s'est exprimé sur le moment de l'Italien, qui a déclaré lors de l'émission télévisée italienne La Domenica Sportiva : "Ce n'était pas le même joueur que face à Alcaraz, il était plus fatigué et ses jambes ne bougeaient pas comme à l'accoutumée.

Après tout, ce sont des matches très durs qui laissent des traces. Il n'est pas encore un joueur de tennis entraîné physiquement à 100 %, c'est encore un adolescent, pas un homme. Certes, il a beaucoup progressé, il a pris quatre à cinq kilos de muscles, mais il n'a pas encore l'expérience et la préparation nécessaires pour toujours jouer à un certain niveau.

C'est un gars extraordinaire, très fort techniquement et mentalement, mais il n'est pas encore comme Medvedev et Novak Djokovic." A lire aussi : https://www.tennisworldfr.com/tennis/news/Editorial/19363/john-isner-avec-carlos-alcaraz-et-jannik-sinner-l-avenir-est-entre-de-bonnes-mains-/

Panatta : "Jannik peut jouer partout"

Après avoir fait ses armes sur les illustres courts d'Indian Wells et de Miami, aussi brillants soient-ils au vu des résultats obtenus, il est temps pour Jannik Sinner de se concentrer sur la saison sur terre battue.

L'Italien a prouvé à plusieurs reprises qu'il savait être compétitif sur toutes les surfaces et qu'il avait encore une grande marge de progression pour viser quelque chose de vraiment important.

Adriano Panatta en est également convaincu, lui qui s'est exprimé en ces termes sur l'arrivée imminente de Sinner sur terre battue. Il a déclaré : "Je pense qu'il peut bien jouer n'importe où, sur n'importe quelle surface, parce qu'il a amélioré certains aspects de son jeu.

Il a encore des choses à apprendre, heureusement pour lui, sur la terre battue le point est plus élaboré, et l'on utilise un peu plus la balle courte et l'on glisse. Je veux le voir dans les Grands Chelems, car on s'attend tous à ce qu'il gagne un tournoi de ce type.

Il gagnera sûrement un 1000, tôt ou tard, ne vous inquiétez pas. Dans les Majeurs, nous devons voir s'il peut physiquement gérer deux semaines au format du meilleur des 5 sets. Il faut être costaud, il l'est, mais dans ces tournois, c'est un autre niveau".

Adriano Panatta Jannik Sinner