Holger Rune : "J'aime tellement le tennis que je veux être parfait.

Holger Rune a de la personnalité et l'envie d'accomplir de grandes choses.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Holger Rune : "J'aime tellement le tennis que je veux être parfait.

Holger Rune a de la personnalité et l'envie d'accomplir de grandes choses. L'année dernière, le jeune Danois a commencé son ascension, une ascension qui l'a conduit à occuper, aujourd'hui, la huitième place du classement ATP.

Rune a récemment joué à Indian Wells où il a été éliminé au deuxième tour par le vétéran Stan Wawrinka, et c'est dans le cadre du Masters 1000 californien qu'il a évoqué le moment présent mais aussi ses aspirations futures et sa façon d'aborder le tennis.

Il a expliqué : "Je travaille très dur, mais je pense aussi qu'il est très important de vouloir vraiment s'améliorer, de voir que le travail paie et de prendre du plaisir. J'aime tellement le tennis que je veux être parfait, même si je sais que je ne peux pas l'être, mais je pense que c'est ce qui est excitant, le sentiment que l'on peut toujours s'améliorer.

Il n'y a pas de limites, et c'est ce qui me passionne". Holger Rune n'a que 19 ans, mais les idées sont déjà parfaitement claires dans son esprit. Il ajoute : "Il y a des jours où je repousse mes limites et où je me sens bien, mais il y a aussi des jours où je ne me sens pas bien et où je dois le faire quand même.

Il n'y a que quelques champions, et les champions le font. L'important n'est pas de savoir comment on se sent, il faut être discipliné et se donner à cent pour cent, indépendamment de ce que l'on ressent." Rune a également déclaré : "Je pense que le tennis est passionnant et je le montre souvent.

Même dans un match du premier ou du deuxième tour, où théoriquement vous ne jouez pas beaucoup, j'ai la même envie de gagner. Je pense que c'est naturel. Je vais sur le terrain et c'est comme si je partais en guerre.

Il faut tout faire pour mettre l'adversaire en difficulté en jouant de la bonne manière" Enfin, sa recette personnelle pour atteindre un objectif glorieux tel que la victoire en Grand Chelem : "Je dois être très constant et discipliné.

Je pense que gagner un Grand Chelem, honnêtement, ne dépend pas de votre tennis. Il s'agit plutôt d'être capable de supporter la charge physique et mentale. Heureusement, il y a des jours de repos entre les matchs, ce qui aide un peu, mais c'est épuisant.

J'ai atteint les quarts de finale à Roland Garros et ce tournoi a été un monde pour moi. Il faut être dans son univers et se détendre quand on a le temps, parce qu'on est épuisé.

J'ai l'impression que je dois continuer à améliorer ma condition physique et ce que je fais, parce que j'ai l'impression de m'améliorer chaque jour et que cela fait partie du processus."

Holger Rune
SHARE