Stan Wawrinka : "Ma victoire s'est jouée sur quelques centimètres"


by   |  LECTURES 750
Stan Wawrinka : "Ma victoire s'est jouée sur quelques centimètres"

Stanislas Wawrinka a livré le duel le plus spectaculaire de ce Roland Garros contre le 6e mondial Stefanos Tsitsipas, dans un match qui a duré plus de 5 h - le quatrième le plus long de l'histoire à Porte d'Auteuil - et qui a couronné le Suisse sur le score de 7-6 5-7 4-6 6-3 8-6.

"C’était un match incroyable, vraiment intense et je suis content d’avoir pu le remporter, ça n’a vraiment pas été facile",a déclaré Wawrinka en conférence de presse, "la dernière balle était vraiment un soulagement, j’étais sûr qu’elle était à l’intérieur, et c’était le cas elle m’a permis de gagner mon duel, c’est la preuve que la victoire peut vraiment se jouer sur quelques centimètres.

J’ai adoré la sensation de retrouver mon jeu et de gagner devant un publique aussi chaleureux, je suis désolé pour mon adversaire, il a pleuré après le match, c’est triste mais il faut toujours un vainqueur et un perdant, c’est la loi du tennis", a-t-il poursuivi.

Revenant d’une blessure et d’une intervention chirurgicale qui l’a longtemps tenu loin des feu des projecteurs, le Suisse a démontré une endurance et un niveau des plus admirables : "Il n’ay pas de secret, j’ai beaucoup travaillé, et je ne dirais pas que je me suis sacrifié car quand on fait ce qu’on aime, on ne sacrifie rien du tout", a-t-il expliqué, "suite à ma blessure en Australie, je pensais que le tennis était fini pour moi, mais je suis de retour, ça n’a pas été facile, je suis content d’être la et j’espère aller aussi loin que possible dans le tournoi".

Le n°24 affrontera son compatriote Roger Federer en quarts de finale, un rival qu’il connait très bien : "Roger et moi on s’est très souvent affrontés, il dit que je l’ai écrasé en 2015 mais sincèrement c’était exceptionnel, durant cette saison j’ai fait un Rolland Garros presque parfait, mais en réalité c’est lui qui me bat systématiquement durant nos rencontres", a avoué Stan, avant de poursuivre "je suis impatient de jouer contre lui, ca va être un match excitant!". Le duel opposans les deux Helvètes aura lieu ce mardi 4 juin.