Tim Henman : "Stefanos Tsitsipas est différent, on sent en lui la soif de gagner"

Stefanos Tsitsipas réalise un début de saison parfait.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Tim Henman : "Stefanos Tsitsipas est différent, on sent en lui la soif de gagner"

A l'Open d'Australie, les quatre meilleurs joueurs de tennis du tournoi ont été départagés. D'un côté du tableau, Karen Khachanov et Stefanos Tsitsipas se sont disputés une place en finale d'un tournoi du Grand Chelem et cette place est allée au Grec.

De l'autre côté, il y a celui qui a battu le tennisman d'Athènes lors de cette finale de Roland-Garros, bien qu'il ne s'en souvienne pas : Novak Djokovic. Tommy Paul attendait le Serbe, expert en demi-finales et finales à Melbourne Park, dans sa demi-finale : c'est l'Américain qui a réalisé le rêve américain, en remportant l'avant-dernier acte après avoir battu Shelton mais il n'était pas de taille contre le joueur des Balkans.


Pour les finalistes, l'enjeu n'est pas seulement le titre du Chelem : Tsitsipas et Djokovic joueront pour la première place. Une réédition de la finale du dernier US Open. Carlos Alcaraz et Casper Ruud, à Flushing Meadows, se sont battus non seulement pour l'opportunité de remporter le premier titre du Chelem de leur carrière, mais aussi pour la tête du classement : c'est l'Espagnol qui a triomphé, devenant numéro un mondial.

Lui-même sera très attentif à ce match car il perdra sa place de leader. La tête du classement pour Novak Djokovic n'est, bien sûr, pas une nouveauté : il est celui qui a été numéro un mondial le plus de semaines, 373 au total.

Une position qu'il n'a toutefois plus occupée depuis le 12 juin 2022 : un retour signifierait prolonger une série qui constitue déjà un record pour lui.

Stefanos Tsitsipas réalise un début de saison parfait.

Qualifié pour la finale de l'Open d'Australie, le Grec a remporté ses dix matches en 2023 !

Sur Eurosport, Tim Henman souligne un changement de mentalité chez Tsitsipas, plus motivé que jamais après ses éliminations en huitième de finale à Roland Garros, au 3e tour à Wimbledon et au 1er tour à l'US Open.

"J'étais un peu frustré l'année dernière parce que Stefanos a gagné tant de matchs, en étant si régulier, mais nous avons senti qu'en Grand Chelem, sauf à l'Open d'Australie, c'était un peu plus difficile pour lui.

Je disais qu'il jouait peut-être trop, saison après saison, et qu'il devait aussi planifier ses objectifs. Je pense qu'il a beaucoup appris de l'année dernière, je sens qu'il veut profiter de son expérience et des leçons qui en découlent.

Nous pouvons sentir que Stefanos a quelque chose de différent dans ce tournoi. Nous sentons qu'il veut vraiment aller en finale. "J'étais un peu frustré l'année dernière parce que Stefanos a gagné tant de matchs, en étant si régulier, mais nous avons senti qu'en Grand Chelem, sauf à l'Open d'Australie, c'était un peu plus difficile.

Je disais qu'il jouait peut-être trop, saison après saison, et qu'il devait aussi planifier ses objectifs. Je pense qu'il a beaucoup appris de l'année dernière, je sens qu'il veut profiter de son expérience et des leçons qui en découlent.

Nous pouvons sentir que Stefanos a quelque chose de différent dans ce tournoi. Nous sentons qu'il veut vraiment aller en finale d'un Grand Chelem. Il veut gagner, on le sent et il le montre", a noté l'ancien numéro 4 mondial.

Tim Henman Stefanos Tsitsipas
SHARE