Lionel Roux: "Ce n'est pas une hérésie de penser que Nadal pourrait sortir du top 10"

Le natif de Manacor n'a pas encore trouvé son rythme de croisière en ce qui va de saison.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Lionel Roux: "Ce n'est pas une hérésie de penser que Nadal pourrait sortir du top 10"

Dans une récente interview, Lionel Roux, ex-joueur français, a détaillé les perspectives de Rafael Nadal pour la nouvelle saison qui vient de commencer. Il a déclaré : "Il sera intéressant de voir si Rafael Nadal parvient à rester dans le top 10 mondial, même si cela peut sembler une hérésie pour beaucoup.

S'il veut rester compétitif tout au long de la saison, il doit nécessairement manquer le Masters 1000 américain. Il a trop joué dans la première partie de 2022 et en a payé les conséquences à partir de Wimbledon." Beaucoup se demandent si Rafa prendra sa retraite à la fin de cette saison.

Le 22 fois champion du Grand Chelem a tenu à préciser : "Je ne comprends pas pourquoi il y a toutes ces spéculations à ce sujet. Si c'était ma dernière année ici en Australie, j'essaierais d'en profiter autant que possible.

Mais je ne le vois pas de cette façon, c'est-à-dire avec l'idée de jouer ici pour la dernière fois. Mais si cela devait être le cas, je l'accepterais. J'espère toujours être ici en 2024 également."

Les perspectives de Rafa après sa grande année 2022

Rafael Nadal a fait irruption dans le Top 10 du classement ATP en avril 2005 et n'a plus failli depuis.

Le phénomène espagnol est le joueur qui a passé le plus de temps dans le Top 10 avec un record de plus de 900 semaines, un témoignage supplémentaire de son incroyable longévité.

L'ancien numéro 1 mondial n'a pas bien commencé la nouvelle saison, puisqu'il a été battu par Cameron Norrie et Alex de Minaur lors de l'édition inaugurale de la United Cup. A 36 ans, le joueur de Manacor semble encore loin de sa meilleure forme et s'est déjà rendu à Melbourne pour s'entraîner en vue de l'Open d'Australie.

Après avoir remporté l'Open d'Australie et Roland Garros l'an dernier, Rafa devra défendre de nombreux points au cours de la première partie de l'année 2023. Le 22 fois champion du Grand Chelem s'est dit confiant malgré le faux départ, mais il ne sera pas facile d'endiguer des adversaires beaucoup plus jeunes que lui à Melbourne.

Si l'on inclut également la dernière partie de la saison dernière dans la discussion, il est intéressant de noter comment l'Ibère a perdu six des sept derniers matchs disputés sur le circuit.

SHARE