Reilly Opelka explique ce qu'il n'aime pas dans le tennis.



by   |  LECTURES 3002

Reilly Opelka explique ce qu'il n'aime pas dans le tennis.

Le joueur de tennis américain Reilly Opelka dit qu'il a commencé à détester la tradition à cause du tennis. "J'en suis venu à détester la tradition. Et, évidemment, le tennis n'est que tradition.

Regardez Wimbledon - c'est ce que c'est. Et ce n'est pas pour moi. Plus je me suis intéressé à la mode et à l'art, plus j'en suis venu à mépriser certaines choses du tennis", a déclaré Opelka au magazine GQ.

Lors de l'US Open de l'année dernière, Opelka a reçu une amende de 10 000 dollars pour avoir apporté sur le court un sac fourre-tout rose de la galerie Tim van Laere. Selon le règlement du tournoi, le logo du sac dépassait la limite de taille.

Opelka, qui s'est impliquée dans l'art et la mode, suggère que le tennis est très fermé d'esprit lorsqu'il s'agit de ces domaines et qu'il n'y a rien de nouveau et d'innovant.

"Les kits eux-mêmes, ce sont tous les mêmes couleurs, ils sont tous si semblables. Toutes les marques font leurs photoshoots à Indian Wells, donc l'ambiance est exactement la même. Il n'y a plus rien d'unique, et c'est triste", a déclaré M.

Opelka.


Opelka : la NBA est une autre histoire.

La majorité des joueurs de la NBA ont développé un intérêt très fort pour la mode. Pour cette raison, les tunnels de la NBA avant les matchs ressemblent à des "mini-défilés de mode"

Mais le tennis est un sport individuel, qui accorde une grande importance à sa tradition. Pour cette raison, les joueurs ont peur d'être différents, dit Opelka. "Nous représentons un sport individuel.

Si quelque chose ne passe pas chez nous, il y a un effet direct. Je pense donc que la façon dont la structure commerciale du tennis est mise en place engendre une sorte de culture conservatrice, où chacun a peur d'être différent", a déclaré Opelka.

Entre-temps, Opelka n'a pas participé à une compétition depuis le Citi Open de Washington. Après avoir subi une défaite au deuxième tour contre Nick Kyrgios à Washington, Opelka a été contraint de renoncer au reste de la tournée nord-américaine sur surface dure. Opelka n'a pas non plus pu participer à l'US Open, son tournoi du Grand Chelem à domicile.